share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Mort à vif

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Mort à vif

Le Mort à vif

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Mort à vif"

Elle poussa un cri en découvrant le couteau. Fou de rage d'avoir saboté le travail (incapable de la pénétrer, il avait éjaculé sur ses cuisses), il jura entre deux gémissements de Flora : reste donc tranquille, bon dieu!, avant de lui ouvrir promptement le thorax jusqu'au coeur pour en observer le dernier battement, hurlant pour couvrir ses cris étranglés et ses appels de plus en plus aigus qui cessèrent brutalement, noyés dans un flot de sang, tandis que la caméra, installée avec soin, enregistrait toute la scène." Dans Le Mort à vif, nous retrouvons "l'usine", le service A 14 ("décès non éclaircis") et le flic sans nom de J'étais Dora Suarez. C'est un nouveau tueur psychopathe que Robin Cook nous décrit - mais de l'intérieur, cette fois : un homme dont le drame est de n'être qu'un mort qui marche au milieu des vivants, un être sans épaisseur, qui s'efforce d'offrir aux autres l'image de la vie."

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 306  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx17.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • ISBN :  2743600551
  • EAN13 :  9782743600556
  • Langue : Français

D'autres livres de Robin Cook

Vector

Un vecteur est le support de transmission d'un agent infectieux d'un humain à un autre. Maîtriser celui qui permettrait une diffusion massive et rapide : tel est l'objectif de quelques laboratoires militaires ultra-secrets dans le monde... et aussi de réseaux terroristes. Conducteur de taxi à ...

Prix : 88 DH
Vengeance aveugle

Des morts par overdose de cocaïne, à l'institut médico-légal de New York, on en voit hélas des centaines par an... Cinq d'entre eux, pourtant, attirent l'attention du Dr Laurie Montgomery. D'abord parce que les victimes n'avaient apparemment jamais touché à la drogue. Ensuite parce que tous ...

Prix : 88 DH

État critique

New York. Epidémie de SARM - Staphylocoque Aureus Résistant à la Méthicilline - dans trois cliniques spécialisées appartenant au Dr Angela Dawson. Soutenue par des investisseurs privés, ce médecin atypique et novateur a créé sa propre start-up, " Angels Healthcare ", bientôt cotée en ...

Prix : 107 DH
Virus

Los Angeles. Dans un centre médical, huit personnes meurent : le directeur et sept patients, emportés par un virus inconnu. Le C.D.S., organisme ultra " sophistiqué", spécialisé dans le combat contre les maladies contagieuses, confie l'enquête à l'un de ses médecins, Marissa, qui, très ...

Prix : 82 DH

Voir tous les livres de Robin Cook

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Elle poussa un cri en découvrant le couteau. Fou de rage d'avoir saboté le travail (incapable de la pénétrer, il avait éjaculé sur ses cuisses), il jura entre deux gémissements de Flora : reste donc tranquille, bon dieu!, avant de lui ouvrir promptement le thorax jusqu'au coeur pour en observer le dernier battement, hurlant pour couvrir ses cris étranglés et ses appels de plus en plus aigus qui cessèrent brutalement, noyés dans un flot de sang, tandis que la caméra, installée avec soin, enregistrait toute la scène." Dans Le Mort à vif, nous retrouvons "l'usine", le service A 14 ("décès non éclaircis") et le flic sans nom de J'étais Dora Suarez. C'est un nouveau tueur psychopathe que Robin Cook nous décrit - mais de l'intérieur, cette fois : un homme dont le drame est de n'être qu'un mort qui marche au milieu des vivants, un être sans épaisseur, qui s'efforce d'offrir aux autres l'image de la vie."