share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le musée, une institution dépassée ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le musée, une institution dépassée ?

Le musée, une institution dépassée ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le musée, une institution dépassée ?"

Le musée, comme noble institution de sauvegarde, de transmission culturelle et d’ouverture au monde, a-t-il vécu ? Est-il en passe de rejoindre le paradis de nos idéaux trahis, ou l’enfer des formules épuisées ? Quid de son âme, en tout état de cause ?  C’est que la marchandisation de la culture a bien remis en cause son caractère désintéressé et pousse à considérer les collections comme des actifs valorisables ; Guggenheim, le Louvre et autres deviennent des marques, qui s’exportent, se «dealent » en quelque sorte. La pression des médias audiovisuels et des parcs d’attractions, et le souci de ratisser large conduisent par ailleurs à privilégier le spectaculaire ; l’événementiel prend le pas sur le permanent, le succès prime sur le savoir, l’anecdotique sur le fondamental.  Entre dérives entamées, impasses certaines et voies d’avenir possibles, entre le rappel vite incantatoire de la grandeur du projet de culture enfanté par les Lumières et les séductions facilement démagogiques du marketing d’aujourd’hui, il est difficile de s’y retrouver. Et pourtant la question ne saurait laisser indifférent l’homme cultivé. L’avenir du musée est un enjeu de civilisation, rien de moins.  Muséologue éclairé, André Gob nous donne les moyens d’une compréhension des processus en cours et plaide pour la relance d’un projet muséal ambitieux et diversifié, adapté mais non asservi aux besoins et aux rythmes de nos sociétés, et prolongeant de progrès inédits l’œuvre entreprise à l’âge classique.  André Gob est docteur en histoire de l’art et archéologie et professeur de muséologie à l’Université de Liège. Il préside le Conseil des Musées en Belgique francophone et a publié Des musées au-dessus de tout soupçon (2007) et La Muséologie (3e éd., 2010) chez Armand Colin.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.0cmx19.6cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : léments de réponse
  • ISBN :  2200255543
  • EAN13 :  9782200255541
  • Classe Dewey :  060
  • Langue : Français

D'autres livres de André Gob

La muséologie

Discipline émergente, la muséologie se situe à l’intersection de différents domaines des sciences sociales : sociologie, pédagogie, sciences de la communication, histoire. Elle s’intéresse à l’ensemble des musées, quelle qu’en soit la nature (musées d’art, de sciences, de [......

Voir tous les livres de André Gob

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le musée, comme noble institution de sauvegarde, de transmission culturelle et d’ouverture au monde, a-t-il vécu ? Est-il en passe de rejoindre le paradis de nos idéaux trahis, ou l’enfer des formules épuisées ? Quid de son âme, en tout état de cause ?  C’est que la marchandisation de la culture a bien remis en cause son caractère désintéressé et pousse à considérer les collections comme des actifs valorisables ; Guggenheim, le Louvre et autres deviennent des marques, qui s’exportent, se «dealent » en quelque sorte. La pression des médias audiovisuels et des parcs d’attractions, et le souci de ratisser large conduisent par ailleurs à privilégier le spectaculaire ; l’événementiel prend le pas sur le permanent, le succès prime sur le savoir, l’anecdotique sur le fondamental.  Entre dérives entamées, impasses certaines et voies d’avenir possibles, entre le rappel vite incantatoire de la grandeur du projet de culture enfanté par les Lumières et les séductions facilement démagogiques du marketing d’aujourd’hui, il est difficile de s’y retrouver. Et pourtant la question ne saurait laisser indifférent l’homme cultivé. L’avenir du musée est un enjeu de civilisation, rien de moins.  Muséologue éclairé, André Gob nous donne les moyens d’une compréhension des processus en cours et plaide pour la relance d’un projet muséal ambitieux et diversifié, adapté mais non asservi aux besoins et aux rythmes de nos sociétés, et prolongeant de progrès inédits l’œuvre entreprise à l’âge classique.  André Gob est docteur en histoire de l’art et archéologie et professeur de muséologie à l’Université de Liège. Il préside le Conseil des Musées en Belgique francophone et a publié Des musées au-dessus de tout soupçon (2007) et La Muséologie (3e éd., 2010) chez Armand Colin.