share_book
Envoyer cet article par e-mail

Proverbes, maximes, émotions

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Proverbes, maximes, émotions

Proverbes, maximes, émotions

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Proverbes, maximes, émotions"

Ce livre a pour origine un livre plus long paru en anglais en 1999, mais la version française est plus méthodologique : comment peut-on arriver à des intuitions nouvelles sur des modalités de fonctionnement de l'esprit (en particulier des émotions) en allant chercher à des sources inhabituelles, maximes, mécanismes et proverbes, c'est-à-dire à des textes littéraires ? Sans nier l'apport des neurosciences et celui de la psychologie expérimentale, l'auteur soutient que l'étude scientifique des émotions, si on s'en tient aux sources uniquement scientifiques, est confrontée à des limites quant aux explications concernant le rôle complexe des émotions humaines dans la vie sociale. Par exemple si nous voulons étudier la honte, dit-il, nous devrions regarder du côté d'Aristote (la Rhétorique) et pour comprendre ce sentiment, relire et étudier Racine ou Stendhal. Les émotions sont très souvent associées à des tendances à l'action et peuvent induire, en l'absence de tout contrôle, des comportements variés. De nombreux exemples pris dans la littérature et la vie quotidienne actuelle ponctuent la thèse de l'auteur.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.6cmx19.4cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Philosopher en sciences sociales
  • ISBN :  2130527442
  • EAN13 :  9782130527442
  • Classe Dewey :  300.1
  • Langue : Français

D'autres livres de Jon Elster

L'irrationalité : Volume 2, Traité critique de l'homme économique

Dans ce second volet de sa critique du modèle de l'Homo oeconomicus, Jon Elster passe au crible l'hypothèse de rationalité qui, plus encore que le postulat de motivation intéressée dont il était question dans le premier tome (Le Désintéressement, 2009), domine les théories économiques. En ...

Raison et raisons

Pour les moralistes classiques, la raison, opposée aux passions ou à l'intérêt particulier, est une idée normative, censée nous guider clans l'espace public ; l'inculquer est la tâche du précepteur du prince. Pour les économistes modernes, la rationalité est une idée explicative, censée ...

Agir contre soi : La faiblesse de volonté

" Je vois le bien, je l'approuve, et je fais le mal ". dit Médée sous la plume d'Ovide. "Je ne fais pas le bien que je veux, tandis que je fais le mal que je ne veux pas ", déplore saint Paul dans l'Epître aux Romains. Deux expressions célèbres de ce qu'on peut appeler la " faiblesse de volont...

Voir tous les livres de Jon Elster

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre a pour origine un livre plus long paru en anglais en 1999, mais la version française est plus méthodologique : comment peut-on arriver à des intuitions nouvelles sur des modalités de fonctionnement de l'esprit (en particulier des émotions) en allant chercher à des sources inhabituelles, maximes, mécanismes et proverbes, c'est-à-dire à des textes littéraires ? Sans nier l'apport des neurosciences et celui de la psychologie expérimentale, l'auteur soutient que l'étude scientifique des émotions, si on s'en tient aux sources uniquement scientifiques, est confrontée à des limites quant aux explications concernant le rôle complexe des émotions humaines dans la vie sociale. Par exemple si nous voulons étudier la honte, dit-il, nous devrions regarder du côté d'Aristote (la Rhétorique) et pour comprendre ce sentiment, relire et étudier Racine ou Stendhal. Les émotions sont très souvent associées à des tendances à l'action et peuvent induire, en l'absence de tout contrôle, des comportements variés. De nombreux exemples pris dans la littérature et la vie quotidienne actuelle ponctuent la thèse de l'auteur.