share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le renard était déjà le chasseur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le renard était déjà le chasseur

Le renard était déjà le chasseur

  (Auteur)


Prix : 238,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mardi 6 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le renard était déjà le chasseur"

    Dans la Roumanie de Ceausescu, Adina s'aperçoit que des inconnus découpent jour après jour, en son absence, la fourrure de renard qui décore son appartement. A cause de cette menace, la jeune enseignante proche d'auteurs-compositeurs dissidents se sait espionnée par les services secrets et découvre qu'une de ses amies fréquente justement un officier de la securitate. Le renard est le chasseur. Les victimes se rapprochent de leurs bourreaux, les amis disparaissent ou se trahissent, et la chute du dictateur n'y changera pas grand-chose. Herta Müller réussit magistralement à nous faire vivre les difficultés matérielles et existentielles qu'elle a bien connues dans un contexte totalitaire où l'expression ne pouvait guère échapper à l'oppression. Rarement l'expérience de la dictature a atteint une telle intensité poétique. Où commence la liberté? Où finit le compromis? Rythmée comme un coeur qui bat, sa prose aux métaphores concises évoque la grandeur et la misère d'un être humain dont les choix, au positif comme au négatif, sont dictés par la peur et l'humiliation.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 226 pages
    • Dimensions :  1.8cmx14.2cmx20.4cm
    • Poids : 281.2g
    • Editeur :   Seuil 
    • Collection : Cadre Vert
    • ISBN :  2020193612
    • EAN13 :  9782020193610
    • Classe Dewey :  833.914
    • Langue : Français

    D'autres livres de Herta Müller

    La convocation

    Traquée, harcelée, humiliée. Ainsi va la vie sous la dictature de Ceasescu. Et sa vie à elle c'est Albu, le commandant sadique qui la convoque quotidiennement pour des questions sans fin. C'est Paul, son mari, qui boit pour oublier. Et Lilly, son amie, qui meurt sous les balles. Pour ne pas ...

    Prix : 81.25 DH
    Le renard était déjà le chasseur

    Tapie dans son existence rangée d'enseignante, Adina mène sa vie tant bien que mal sous la tyrannie de Ceasescu. Elle se pense à l'abri. Pourtant un détail troublant sème le doute : sa fourrure de renard semble être découpée un peu plus chaque jour. L'espionnerait-on ? Deviendrait-elle folle...

    Prix : 81 DH

    La bascule du souffle

    Nous sommes en Roumanie, en janvier 1945 : la population germanophone de Transylvanie vit dans la peur de la déportation. Cette mesure, exigée par le nouvel allié soviétique de Bucarest, vise une population soupçonnée d'avoir soutenu l'Allemagne nazie pendant la guerre. Le jeune Léopold [....

    L'homme est un grand faisan sur terre

    Roumanie. Depuis que le meunier Windisch veut émigrer, il voit la fin partout dans le village. Peut-être n'a-t-il pas tort. Les chants sont tristes, on voit la mort au fond des tasses, et chacun doit faire la putain pour vivre, a fortiori pour émigrer. Windisch a beau livrer des sacs de [....]...

    Voir tous les livres de Herta Müller

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Dans la Roumanie de Ceausescu, Adina s'aperçoit que des inconnus découpent jour après jour, en son absence, la fourrure de renard qui décore son appartement. A cause de cette menace, la jeune enseignante proche d'auteurs-compositeurs dissidents se sait espionnée par les services secrets et découvre qu'une de ses amies fréquente justement un officier de la securitate. Le renard est le chasseur. Les victimes se rapprochent de leurs bourreaux, les amis disparaissent ou se trahissent, et la chute du dictateur n'y changera pas grand-chose. Herta Müller réussit magistralement à nous faire vivre les difficultés matérielles et existentielles qu'elle a bien connues dans un contexte totalitaire où l'expression ne pouvait guère échapper à l'oppression. Rarement l'expérience de la dictature a atteint une telle intensité poétique. Où commence la liberté? Où finit le compromis? Rythmée comme un coeur qui bat, sa prose aux métaphores concises évoque la grandeur et la misère d'un être humain dont les choix, au positif comme au négatif, sont dictés par la peur et l'humiliation.