share_book
Envoyer cet article par e-mail

Exclusion et politique à São Paulo : Les outsiders de la démocratie au Brésil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Exclusion et politique à São Paulo : Les outsiders de la démocratie au Brésil

Exclusion et politique à São Paulo : Les outsiders de la démocratie au Brésil

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Exclusion et politique à São Paulo : Les outsiders de la démocratie au Brésil"

Deux décennies après le passage à la démocratie de la quasi-totalité des pays d'Amérique latine, la réflexion tend à délaisser les problématiques de transition et consolidation pour s'attacher à l'étude de la qualité de la démocratie. Cet ouvrage s'inscrit dans cette perspective nouvelle. La qualité de la démocratie brésilienne y est appréhendée à l'aune de l'articulation entre l'action politique et l'action publique, saisie depuis la ville de São Paulo, au Brésil. Avec ses 10 millions d'habitants, São Paulo a été marquée tout au long de son histoire par des dynamiques d'exclusion sociale, raciale et spatiale qui engendrent depuis une vingtaine d'années de très hauts niveaux de violence urbaine. Capão Redondo, un des quartiers les plus violents de la ville, sert de fil conducteur à l'étude. Un puissant mouvement hip hop y est apparu dans les années 90, qui a rapidement acquis une audience nationale et internationale. Les raps de Racionais MC's et les romans de Ferréz y servent de support à des stratégies de consolidation identitaire, et redent la construction d'un certain rapport au monde. Ces expressions artistiques constituent aussi des répertoires d'action collective et des vecteurs d'euphémisation d'un certain mal être. Les autorités municipales de São Paulo ont, entre 2000 et 2004, tenté de mettre en oeuvre des politiques d'inclusion qui répondent aux injonctions des rappeurs des banlieues. L'équipe du maire Marta Suplicy, du Parti des travailleurs (PT), s'est employée à inverser les priorités de l'action publique, par le biais de politiques urbaine, sociale et culturelle reposant sur des logiques de partenariat public/privé et l'introduction d'un budget participatif. La brièveté de l'expérience interdit d'en attendre de profonds bouleversements, mais des zones d'intersection sont apparues entre le politique " par le bas " et " par le haut ". Longtemps ignorés des politiques, les jeunes des banlieues de São Paulo sont mobilisés et ne se résignent pas. Ils revendiquent et assument leur citoyenneté, contribuant à améliorer la qualité de la démocratie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 243  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.0cmx23.8cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Karthala Paru le
  • Collection : Science politique comparative
  • ISBN :  2845867581
  • EAN13 :  9782845867581

D'autres livres de Olivier Dabène

Atlas de l'Amérique latine

Profondément inégalitaire en termes de richesses, de ressources, de développement, symbole de l'altermondialisme, l'Amérique latine pourrait pourtant inspirer les puissances occidentales traditionnelles, tant elle innove sur les plans de l'urbanisme, du multiculturalisme, de l'économie avec ...

L'Amérique latine

Issues de la tradition ou de l'air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. L'auteur les prend pour point de départ et apporte ici un éclairage distancié et approfondi sur ce que l'on sait ou croit savoir. ...

Autoritarismes démocratiques et démocraties autoritaires : Convergences Nord-Sud

Relégué au "Musée des horreurs politiques", l'autoritarisme semblait devoir être emporté par la vague de démocratisation qui a touché aussi bien l'Amérique latine, l'Afrique noire et le monde arabomusulman que, plus récemment, les anciennes "démocraties populaires" est-européennes. Pourta...

Amérique latine, les élections contre la démocratie ?

Douze pays d'Amérique latine ont tenu des élections présidentielles entre novembre 2005 et décembre 2006. Cette exceptionnelle vague d'élections s'est soldée par des changements radicaux (Bolivie, Équateur) mais aussi par une certaine continuité (Chili, Colombie, Mexique, Venezuela, Brésil)...

Voir tous les livres de Olivier Dabène

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Deux décennies après le passage à la démocratie de la quasi-totalité des pays d'Amérique latine, la réflexion tend à délaisser les problématiques de transition et consolidation pour s'attacher à l'étude de la qualité de la démocratie. Cet ouvrage s'inscrit dans cette perspective nouvelle. La qualité de la démocratie brésilienne y est appréhendée à l'aune de l'articulation entre l'action politique et l'action publique, saisie depuis la ville de São Paulo, au Brésil. Avec ses 10 millions d'habitants, São Paulo a été marquée tout au long de son histoire par des dynamiques d'exclusion sociale, raciale et spatiale qui engendrent depuis une vingtaine d'années de très hauts niveaux de violence urbaine. Capão Redondo, un des quartiers les plus violents de la ville, sert de fil conducteur à l'étude. Un puissant mouvement hip hop y est apparu dans les années 90, qui a rapidement acquis une audience nationale et internationale. Les raps de Racionais MC's et les romans de Ferréz y servent de support à des stratégies de consolidation identitaire, et redent la construction d'un certain rapport au monde. Ces expressions artistiques constituent aussi des répertoires d'action collective et des vecteurs d'euphémisation d'un certain mal être. Les autorités municipales de São Paulo ont, entre 2000 et 2004, tenté de mettre en oeuvre des politiques d'inclusion qui répondent aux injonctions des rappeurs des banlieues. L'équipe du maire Marta Suplicy, du Parti des travailleurs (PT), s'est employée à inverser les priorités de l'action publique, par le biais de politiques urbaine, sociale et culturelle reposant sur des logiques de partenariat public/privé et l'introduction d'un budget participatif. La brièveté de l'expérience interdit d'en attendre de profonds bouleversements, mais des zones d'intersection sont apparues entre le politique " par le bas " et " par le haut ". Longtemps ignorés des politiques, les jeunes des banlieues de São Paulo sont mobilisés et ne se résignent pas. Ils revendiquent et assument leur citoyenneté, contribuant à améliorer la qualité de la démocratie.