share_book
Envoyer cet article par e-mail

Roger II de Sicile : un Normand en Méditerranée

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Roger II de Sicile : un Normand en Méditerranée

Roger II de Sicile : un Normand en Méditerranée

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Roger II de Sicile : un Normand en Méditerranée"

Vers l'an mil, les fils de Tancrède de Hauteville, un obscur noble du Cotentin, quittent, comme tous les jeunes chevaliers de l'époque, le domaine familial en quête de terres et de butin. Destination : l'Italie du Sud, réputée pour ses richesses. C'est le début d'une extraordinaire aventure. Profitant de l'imbroglio politique de la péninsule où s'affrontent et rivalisent les plus grandes puissances de l'époque, ces conquérants partis de rien vont rapidement se tailler de vastes principautés. Un règne couronne cette entreprise : celui de Roger II qui va donner forme et éclat à l'œuvre de ses ancêtres. Ayant placé sous son autorité toutes les possessions normandes, celui-ci obtient de l'antipape Anaclet le couronnement royal en 1130. Il devient ainsi le premier roi normand de Sicile. Chef de guerre avide de conquêtes et de puissance, il multiplie les raids en Grèce et en Afrique. Homme d'état soucieux de la stabilité de son royaume, il met en place une monumentale œuvre législatrice (les assises d'Ariano) qui renforce le pouvoir royal face à des vassaux prompts à se rebeller. Homme de culture, il fait de son royaume un creuset de civilisation où se mêlent les influences grecques, arabes et occidentales. Puisant dans les chroniques de l'époque, Pierre Aubé nous fait le récit circonstancié de ce règne, qui fit des Normands en Méditerranée des souverains à l'égal des empereurs. --Gaëtane Guillo

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 525  pages
  • Dimensions :  3.4cmx13.8cmx22.2cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Biographie
  • ISBN :  2228894141
  • EAN13 :  9782228894142
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Aubé

Baudouin IV de Jérusalem

Placé à quatorze ans (1174) sur le trône du royaume de Jérusalem, Baudouin IV mène sa première campagne à quinze ans et remporte la plus belle victoire des Croisades à dix-sept ans. A la tête d'un royaume fragile miné par les rivalités et confronté à la menace grandissante de [....]...

Les empires normands d'Orient

L'action se passe aux XIe, XIIe, XIIIe siècles. La foi, la soif de richesse, l'appétit du pouvoir, le courage, l'azur du ciel sont les passions qui animent les héros de cette fabuleuse aventure. Ces Nordmen francisés, seigneurs du Cotentin partis conquérir les rives de la Méditerranée, [.....

Un croisé contre Saladin : Renaud de Châtillon

Dans la lutte entre les chrétiens de Terre sainte et les musulmans conduits par Nûr ad-Dîn, puis Saladin, Renaud de Châtillon, prince d'Antioche puis seigneur d'Outre-Jourdain, un nouveau venu, est un " héros " paradoxal. Sa méconnaissance d'un Orient complexe et sa brutalité lui aliènent de...

Voir tous les livres de Pierre Aubé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Vers l'an mil, les fils de Tancrède de Hauteville, un obscur noble du Cotentin, quittent, comme tous les jeunes chevaliers de l'époque, le domaine familial en quête de terres et de butin. Destination : l'Italie du Sud, réputée pour ses richesses. C'est le début d'une extraordinaire aventure. Profitant de l'imbroglio politique de la péninsule où s'affrontent et rivalisent les plus grandes puissances de l'époque, ces conquérants partis de rien vont rapidement se tailler de vastes principautés. Un règne couronne cette entreprise : celui de Roger II qui va donner forme et éclat à l'œuvre de ses ancêtres. Ayant placé sous son autorité toutes les possessions normandes, celui-ci obtient de l'antipape Anaclet le couronnement royal en 1130. Il devient ainsi le premier roi normand de Sicile. Chef de guerre avide de conquêtes et de puissance, il multiplie les raids en Grèce et en Afrique. Homme d'état soucieux de la stabilité de son royaume, il met en place une monumentale œuvre législatrice (les assises d'Ariano) qui renforce le pouvoir royal face à des vassaux prompts à se rebeller. Homme de culture, il fait de son royaume un creuset de civilisation où se mêlent les influences grecques, arabes et occidentales. Puisant dans les chroniques de l'époque, Pierre Aubé nous fait le récit circonstancié de ce règne, qui fit des Normands en Méditerranée des souverains à l'égal des empereurs. --Gaëtane Guillo