share_book
Envoyer cet article par e-mail

Science administrative, éthique et gouvernance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Science administrative, éthique et gouvernance

Science administrative, éthique et gouvernance

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Science administrative, éthique et gouvernance"

La France compte actuellement plus de quatre millions de fonctionnaires, nationaux ou liés aux collectivités territoriales. Ils consomment à eux seuls une énorme partie du budget national. Faut-il les regarder comme une masse inerte et parasitaire, formée d'individus inquiétants comme chez Kafka ou prêtant à rire comme chez Courteline ? Les fonctionnaires sont-ils voués à la mentalité bureaucratique, dangereusement proche de la" bourreaucratie " ? Sont-ils réfractaires à la relation inter-humaine, inaptes au dialogue, dénaturant l'intérêt général qu'ils sont censés servir pour la satisfaction de leurs seuls intérêts catégoriels ? Les études réunies dans le présent ouvrage qui complète celui consacré aux Grands problèmes politiques contemporains s'inscrivent à rebours de ces stéréotypes, sans nier les faits qui les alimentent. En ce sens l'Administration publique est considérée comme un élément déterminent de la transformation radicale de la relation administrative, et donc civique, entreprise en France depuis les années 70 à l'enseigne de " la troisième génération des droits de l'homme ". Certes, cette entreprise se heurte aux effets persistants des crises qui se sont déclarées à sa naissance et qui l'accompagnent depuis : chômage, précarité sociale, désarroi identitaire, complication des niveaux de responsabilité, réduction des marges de manoeuvre budgétaires. Pourtant, aucune gouvernance en temps d'épreuves ne peut réussir sans l'engagement et le concours d'une Administration qui ne soit pas seulement une machine, serait-elle de plus en plus cybernétique, mais qui soit aussi une instance éthique. L'éthique se définit alors, a minima, comme la défense des êtres sans-défense et des citoyens nominaux. Elle enjoint l'accompagnement des plus faibles dans les terrains vagues de la " modernité sauvage ". C'est par l'action administrative éthique que les droits de l'homme s'inscrivent dans la réalité quotidienne et que l'éthique elle même devient effective. Une fonction publique éthique est donc une chance pour la Nation qu'elle sert dans une Europe qui cherche ses repères. L'une des responsabilités de la science administrative est d'en éclairer les fondements, les configurations institutionnelles avec les comportements qui l'authentifient. Et c'est à ce titre qu'elle vaut d'être également considérée comme une science de l'Homme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 415  pages
  • Dimensions :  2.4cmx16.2cmx23.6cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Librairie De L'université Aix Paru le
  • ISBN :  2903449678
  • EAN13 :  9782903449674
  • Classe Dewey :  350

D'autres livres de Raphaël Draï

Les pays d'après

Lorsque la guerre déracine un être de sa terre natale, il ne faut pas croire que s'ouvre sous ses pas un chemin de tranquillité, qu'il n'a plus qu'à continuer d'exister. Sa vie se coupe durement en deux parties, celle qui devient le pays d'avant et celle qui devient inévitablement les pays [...

La République brûle-t-elle ? : Essai sur les violences urbaines françaises

En France, pendant trois semaines consécutives, des cités se sont embrasées. Des milliers de véhicules incendiés, des bâtiments publics calcinés, des passagers d'autobus menacés de mort : les émeutes qui ont éclaté durant l'automne 2005 ne sauraient être considérées comme la seule expr...

Voir tous les livres de Raphaël Draï

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La France compte actuellement plus de quatre millions de fonctionnaires, nationaux ou liés aux collectivités territoriales. Ils consomment à eux seuls une énorme partie du budget national. Faut-il les regarder comme une masse inerte et parasitaire, formée d'individus inquiétants comme chez Kafka ou prêtant à rire comme chez Courteline ? Les fonctionnaires sont-ils voués à la mentalité bureaucratique, dangereusement proche de la" bourreaucratie " ? Sont-ils réfractaires à la relation inter-humaine, inaptes au dialogue, dénaturant l'intérêt général qu'ils sont censés servir pour la satisfaction de leurs seuls intérêts catégoriels ? Les études réunies dans le présent ouvrage qui complète celui consacré aux Grands problèmes politiques contemporains s'inscrivent à rebours de ces stéréotypes, sans nier les faits qui les alimentent. En ce sens l'Administration publique est considérée comme un élément déterminent de la transformation radicale de la relation administrative, et donc civique, entreprise en France depuis les années 70 à l'enseigne de " la troisième génération des droits de l'homme ". Certes, cette entreprise se heurte aux effets persistants des crises qui se sont déclarées à sa naissance et qui l'accompagnent depuis : chômage, précarité sociale, désarroi identitaire, complication des niveaux de responsabilité, réduction des marges de manoeuvre budgétaires. Pourtant, aucune gouvernance en temps d'épreuves ne peut réussir sans l'engagement et le concours d'une Administration qui ne soit pas seulement une machine, serait-elle de plus en plus cybernétique, mais qui soit aussi une instance éthique. L'éthique se définit alors, a minima, comme la défense des êtres sans-défense et des citoyens nominaux. Elle enjoint l'accompagnement des plus faibles dans les terrains vagues de la " modernité sauvage ". C'est par l'action administrative éthique que les droits de l'homme s'inscrivent dans la réalité quotidienne et que l'éthique elle même devient effective. Une fonction publique éthique est donc une chance pour la Nation qu'elle sert dans une Europe qui cherche ses repères. L'une des responsabilités de la science administrative est d'en éclairer les fondements, les configurations institutionnelles avec les comportements qui l'authentifient. Et c'est à ce titre qu'elle vaut d'être également considérée comme une science de l'Homme.