share_book
Envoyer cet article par e-mail

Je me souviens encore mieux de Je me souviens : Notes pour Je me souviens de Georges Perec à l'usage des générations oublieuses et de celles qui n'ont jamais su

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Je me souviens encore mieux de Je me souviens : Notes pour Je me souviens de Georges Perec à l'usage des générations oublieuses et de celles qui n'ont jamais su

Je me souviens encore mieux de Je me souviens : Notes pour Je me souviens de Georges Perec à l'usage des générations oublieuses et de celles qui n'ont jamais su

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Je me souviens encore mieux de Je me souviens : Notes pour Je me souviens de Georges Perec..."

    Roland Brasseur se souvient que le 20 janvier 1989, au théâtre Mogador, il a vu et entendu Sami Frey dire sur sa bicyclette les 480 Je me souviens " de Georges Perec. Mais son plaisir a vite laissé place à de l'inquiétude : que pouvaient bien comprendre les lecteurs, les spectateurs de 20 ans ? Pour ceux-là, l'essentiel des propos des " Je me souviens " est oublié ou en passe de disparaître. En rappelant à la vie les souvenirs de Perec, Roland Brasseur accomplit le miracle de rendre concrète la mémoire d'une génération. Ludique avant tout, ce livre agit comme le révélateur des années 50 à 70. Il s'adresse autant aux jeunes qu'aux mélancoliques des années Bébé Cadum et Caram'bar. S'aventurer ici, c'est se laisser saisir par un fourmillement d'anecdotes, d'informations et de documents

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 357  pages
    • Dimensions :  3.0cmx15.4cmx23.8cm
    • Poids : 258.5g
    • Editeur :   Le Castor Astral Paru le
    • ISBN :  2859205446
    • EAN13 :  9782859205447
    • Classe Dewey :  844
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Roland Brasseur se souvient que le 20 janvier 1989, au théâtre Mogador, il a vu et entendu Sami Frey dire sur sa bicyclette les 480 Je me souviens " de Georges Perec. Mais son plaisir a vite laissé place à de l'inquiétude : que pouvaient bien comprendre les lecteurs, les spectateurs de 20 ans ? Pour ceux-là, l'essentiel des propos des " Je me souviens " est oublié ou en passe de disparaître. En rappelant à la vie les souvenirs de Perec, Roland Brasseur accomplit le miracle de rendre concrète la mémoire d'une génération. Ludique avant tout, ce livre agit comme le révélateur des années 50 à 70. Il s'adresse autant aux jeunes qu'aux mélancoliques des années Bébé Cadum et Caram'bar. S'aventurer ici, c'est se laisser saisir par un fourmillement d'anecdotes, d'informations et de documents