share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mudrâ : L'esprit primordial

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mudrâ : L'esprit primordial

Mudrâ : L'esprit primordial

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mudrâ : L'esprit primordial"

Cet ouvrage est singulier. C'est un des rares livres à nous montrer le moment où Chögyam Trungpa est en train de devenir le maître de la folle sagesse qui fera feu de tout bois pour transmettre la flamme de l'éveil. Transmission difficile car Chögyam Trungpa décèle qu'en Occident ceux qui s'adonnent à la spiritualité ne font le plus souvent que fuir le lieu véritable qu'il nous faut apprendre à habiter, le lieu de notre vie réelle, l'espace de notre existence propre. Il refuse de faire de la parole du Bouddha une marchandise et connaît à la fin des années soixante une solitude dont témoigne plusieurs textes de ce volume. Suite à un accident de voiture, il écrit le poème "Tant pour l'amour" ; c'est le thème central de ce livre : un abandon dans l'amour. L'amour implique de s'ouvrir et de célébrer tout ce qui est. On trouve également dans Mudra deux points décisifs de l'enseignement de C. Trungpa : la nécessité de mettre au premier plan l'accent sur la pratique de la méditation et l'importance de dessiner un chemin permettant à chacun de se repérer et de se diriger, comme le montre, sur ce second point, le dressage du taureau sauvage provenant de la tradition Zen. La méditation, pour lui, ne vise pas à simplement calmer l'esprit, mais vise à laisser l'espace inconditionnel se déployer. Plus radicalement même, cette pratique ne fait sens que dans la perspective ultime du Maha Ati selon laquelle il n'y a rien à acquérir, rien à changer, où l'esprit et l'espace ne seront plus distincts.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 156  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.4cmx20.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Accarias Paru le
  • Collection : ARTICLES SANS C
  • ISBN :  2863161415
  • EAN13 :  9782863161418
  • Classe Dewey :  818.5409
  • Langue : Français

D'autres livres de Chögyam Trungpa

Le chemin est le but

Selon le bouddha, personne ne peut atteindre la santé fondamentale ou l'éveil sans pratiquer la méditation. Les enseignements présentés ici sur le modèle et la technique de méditation donnent les bases dont chaque pratiquant a besoin pour s'éveiller. Chögyam Trungpa nous enseigne à [......

Voir tous les livres de Chögyam Trungpa

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cet ouvrage est singulier. C'est un des rares livres à nous montrer le moment où Chögyam Trungpa est en train de devenir le maître de la folle sagesse qui fera feu de tout bois pour transmettre la flamme de l'éveil. Transmission difficile car Chögyam Trungpa décèle qu'en Occident ceux qui s'adonnent à la spiritualité ne font le plus souvent que fuir le lieu véritable qu'il nous faut apprendre à habiter, le lieu de notre vie réelle, l'espace de notre existence propre. Il refuse de faire de la parole du Bouddha une marchandise et connaît à la fin des années soixante une solitude dont témoigne plusieurs textes de ce volume. Suite à un accident de voiture, il écrit le poème "Tant pour l'amour" ; c'est le thème central de ce livre : un abandon dans l'amour. L'amour implique de s'ouvrir et de célébrer tout ce qui est. On trouve également dans Mudra deux points décisifs de l'enseignement de C. Trungpa : la nécessité de mettre au premier plan l'accent sur la pratique de la méditation et l'importance de dessiner un chemin permettant à chacun de se repérer et de se diriger, comme le montre, sur ce second point, le dressage du taureau sauvage provenant de la tradition Zen. La méditation, pour lui, ne vise pas à simplement calmer l'esprit, mais vise à laisser l'espace inconditionnel se déployer. Plus radicalement même, cette pratique ne fait sens que dans la perspective ultime du Maha Ati selon laquelle il n'y a rien à acquérir, rien à changer, où l'esprit et l'espace ne seront plus distincts.