share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sisters - Prix Interallié 2001

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sisters - Prix Interallié 2001

Sisters - Prix Interallié 2001

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sisters - Prix Interallié 2001"

Ce livre est un monologue à deux voix , si l'on peut dire, le même personnage faisant les questions et les réponses. Et il parle de la vie de deux soeurs entre 1930 et 1975-80 : entre elles deux, amour, protection, soumission, jalousie. Il y en a une qui fait la course en tête, par talent, tandis que l'autre -la narratrice- s'évertue à l'égaler. Elles se prennent des hommes, elles courent à qui mieux mieux après l'argent. Un oeil exercé y verrait un parallèle entre la vie de Lee Radzivill et celle de sa soeur, la combien plus fameuse Jackie Kennedy. Mais il s'agit d'un roman, et la preuve en est que c'est la moins célèbre qui a la parole. Mieux : derrière ces deux soeurs de chair et de légende, ce sont deux entités soeurs, deux cultures qui s'aident, s'aiment et s'affrontent dans ces pages : l'Amérique et l'Europe. L'auteur s'est payé le luxe de recruter parmi ses nombreux figurants Cecil Beaton, le duc de Beaufort, Aristote Onassis, la reine d'Angleterre, Peter Towsend et la princesse Margaret, Bobby Kennedy, les Stevens, Moïra Sherer, Chiquita Astor, les Whighsman, Pamela Harriman, quelques chauffeurs de maître, Andy Wharol, des domestiques et jusqu'au Général et madame de Gaulle...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 165  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Litt.Gene.
  • ISBN :  2213609993
  • EAN13 :  9782213609997

D'autres livres de Stéphane Denis

Rumeur, sexe et affaires d'Etat

"Il n'y a pas d'affaires d'Etat, il n'y a que des affaires privées." S.D....

Voir tous les livres de Stéphane Denis

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre est un monologue à deux voix , si l'on peut dire, le même personnage faisant les questions et les réponses. Et il parle de la vie de deux soeurs entre 1930 et 1975-80 : entre elles deux, amour, protection, soumission, jalousie. Il y en a une qui fait la course en tête, par talent, tandis que l'autre -la narratrice- s'évertue à l'égaler. Elles se prennent des hommes, elles courent à qui mieux mieux après l'argent. Un oeil exercé y verrait un parallèle entre la vie de Lee Radzivill et celle de sa soeur, la combien plus fameuse Jackie Kennedy. Mais il s'agit d'un roman, et la preuve en est que c'est la moins célèbre qui a la parole. Mieux : derrière ces deux soeurs de chair et de légende, ce sont deux entités soeurs, deux cultures qui s'aident, s'aiment et s'affrontent dans ces pages : l'Amérique et l'Europe. L'auteur s'est payé le luxe de recruter parmi ses nombreux figurants Cecil Beaton, le duc de Beaufort, Aristote Onassis, la reine d'Angleterre, Peter Towsend et la princesse Margaret, Bobby Kennedy, les Stevens, Moïra Sherer, Chiquita Astor, les Whighsman, Pamela Harriman, quelques chauffeurs de maître, Andy Wharol, des domestiques et jusqu'au Général et madame de Gaulle...