share_book
Envoyer cet article par e-mail

Avoir 20 ans en politique : Les enfants du désenchantement

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Avoir 20 ans en politique : Les enfants du désenchantement

Avoir 20 ans en politique : Les enfants du désenchantement

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Avoir 20 ans en politique : Les enfants du désenchantement"

    A défaut de constituer une génération politique, ce qui rassemble les jeunes Français d'aujourd'hui est d'entrer en politique dans un contexte bien différent de celui de la jeunesse de leurs parents. Bien des signes d'un malaise, ressenti par les citoyens, sont visibles. Le doute s'est emparé des urnes et l'abstention ne cesse de se rappeler d'élection en élection. La confiance dans les institutions politiques et dans les gouvernants est au plus bas. Dans les années 1960-1970, les rêves de "grand soir" comme ceux des "lendemains qui chantent" animaient les débats de la jeunesse, et ceux des plus vieux aussi. L'ascenseur social fonctionnait. Les croyances politiques s'y engouffraient. C'est dans ce climat d'une "politique désenchantée" qu'ont grandi les jeunes d'aujourd'hui et qu'ils font leurs premiers pas en politique. C'est dans ce contexte aussi qu'émergent de nouvelles formes et de nouveaux contenus de politisation dont ils sont les promoteurs.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 237  pages
    • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx20.4cm
    • Poids : 240.4g
    • Editeur :   Seuil Paru le
    • ISBN :  2021002527
    • EAN13 :  9782021002522

    D'autres livres de Anne Muxel

    Individu et mémoire familiale

    La lignée familiale est comme le cours d'un fleuve: il s'y sédimente des scories, des alluvions ou des épaves en fonction des contrées traversées. En gardant cette métaphore du fleuve, on peut imaginer que le lit du fleuve garde aussi la mémoire de ceux qui s'y sont baignés, lavés ou [....

    Toi, moi et la politique : Amour et convictions

    " Comment la politique, dès lors qu'elle n'est plus dans l'espace public, se réfléchit-elle dans l'espace privé ? Quelle part occupe-t-elle dans le monde des échanges et des intérêts personnels, dans l'intimité du lien amoureux, mais aussi dans le cadre familial et dans les liens d'amitié ?...

    Les Étudiants de Sciences Po

    En janvier 2002, une équipe de chercheurs du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) dirigée par Anne Muxel, a organisé une grande enquête sur les idées, les valeurs et les cultures politiques des étudiants de Sciences Po. Au total, 2450 étudiants, appartenant à tous les cyc...

    Voir tous les livres de Anne Muxel

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    A défaut de constituer une génération politique, ce qui rassemble les jeunes Français d'aujourd'hui est d'entrer en politique dans un contexte bien différent de celui de la jeunesse de leurs parents. Bien des signes d'un malaise, ressenti par les citoyens, sont visibles. Le doute s'est emparé des urnes et l'abstention ne cesse de se rappeler d'élection en élection. La confiance dans les institutions politiques et dans les gouvernants est au plus bas. Dans les années 1960-1970, les rêves de "grand soir" comme ceux des "lendemains qui chantent" animaient les débats de la jeunesse, et ceux des plus vieux aussi. L'ascenseur social fonctionnait. Les croyances politiques s'y engouffraient. C'est dans ce climat d'une "politique désenchantée" qu'ont grandi les jeunes d'aujourd'hui et qu'ils font leurs premiers pas en politique. C'est dans ce contexte aussi qu'émergent de nouvelles formes et de nouveaux contenus de politisation dont ils sont les promoteurs.