share_book
Envoyer cet article par e-mail

Lettres d'un lion : Correspondance inédite du général Mouton, comte de Lobau (1812-1815)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Lettres d'un lion : Correspondance inédite du général Mouton, comte de Lobau (1812-1815)

Lettres d'un lion : Correspondance inédite du général Mouton, comte de Lobau (1812-1815)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Lettres d'un lion : Correspondance inédite du général Mouton, comte de Lobau (1812-1815)"

Georges Mouton (1770-1838) est l'un des principaux protagonistes de l'épopée impériale. Sous le Consulat, il est, aux yeux de Bonaparte "" e meilleur colonel qui ait jamais commandé un régiment de Français ". A la fin de l'Empire, devenu général de division, il remplace Soult à la tête de la Garde en juillet 1813 et commande successivement les 1er (à Dresde) et 6e corps (à Waterloo) de la Grande Armée. Il est devenu l'un des plus anciens aides de camp de Napoléon et l'un des maîtres à penser l'organisation d'une armée de plus en plus décimée, jeune et inexpérimentée. Mouton appartient à la longue cohorte de ces soldats mariés, éloignés de leur famille, prisonniers de leur absence et contraints d'écrire. Cela donne parfois des chefs-d'oeuvre, comme des braises incandescentes. L'histoire convoquée ici n'est pas seulement celle des batailles, encore moins celle des négociations. Plus que l'odeur de la poudre, cette correspondance amoureuse et inédite de Lobau à sa jeune femme apporte un éclairage nouveau sur l'histoire de l'intime et des sentiments au XIXe siècle. La gloire, l'honneur, la patrie, l'argent : on a là les termes exacts de la formule qui a fait l'alchimie du grand bourgeois censitaire et façonnera tout le siècle. Une brillante introduction et de nombreuses notes commentent ces lettres inédites, pleines de vie, d'émotion et de détails.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 206  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx22.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Nouveau Monde Editions Paru le
  • Collection : La bibliothèque Napoléon
  • ISBN :  2847360883
  • EAN13 :  9782847360882
  • Classe Dewey :  944

D'autres livres de Emmanuel de Waresquiel

Histoire de la restauration

La Restauration, c'est d'abord la fin d'une épopée militaire, impériale et révolutionnaire. Les événements s'y bousculent : la campagne de France, les deux abdications de Napoléon, la France occupée à deux reprises par les troupes russes, autrichiennes et anglaises, le retour de la paix ...

Talleyrand

Évêque sous l'Ancien Régime, député en 1789, diplomate sous l'Assemblée législative, ministre des Relations extérieures sous le Directoire et l'Empire, ministre des Affaires étrangère sous la Restauration, et même président du conseil en 1815, et enfin ambassadeur à Londres sous [......

Talleyrand

Après l'immense succès de son Talleyrand, Emmanuel de Waresquiel prolonge sa réflexion sur cette figure fascinante, ténébreuse, tortueuse, immorale et géniale, en une série d'études que l'on lira comme le complément indispensable à la biographie du grand homme d'Etat. Virevoltant [....]...

Une femme en exil : Félicie de Fauveau, artiste, amoureuse et rebelle

Comme ce fut le cas, naguère, pour Camille Claudel, ce livre révèle la destinée romanesque d'une femme marginale et d'une artiste d'exception tombée dans l'oubli. Morte en exil à Florence en 1886, Félicie de Fauveau fut considérée de son vivant telle une sculptrice étonnamment douée, appr...

Voir tous les livres de Emmanuel de Waresquiel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Georges Mouton (1770-1838) est l'un des principaux protagonistes de l'épopée impériale. Sous le Consulat, il est, aux yeux de Bonaparte "" e meilleur colonel qui ait jamais commandé un régiment de Français ". A la fin de l'Empire, devenu général de division, il remplace Soult à la tête de la Garde en juillet 1813 et commande successivement les 1er (à Dresde) et 6e corps (à Waterloo) de la Grande Armée. Il est devenu l'un des plus anciens aides de camp de Napoléon et l'un des maîtres à penser l'organisation d'une armée de plus en plus décimée, jeune et inexpérimentée. Mouton appartient à la longue cohorte de ces soldats mariés, éloignés de leur famille, prisonniers de leur absence et contraints d'écrire. Cela donne parfois des chefs-d'oeuvre, comme des braises incandescentes. L'histoire convoquée ici n'est pas seulement celle des batailles, encore moins celle des négociations. Plus que l'odeur de la poudre, cette correspondance amoureuse et inédite de Lobau à sa jeune femme apporte un éclairage nouveau sur l'histoire de l'intime et des sentiments au XIXe siècle. La gloire, l'honneur, la patrie, l'argent : on a là les termes exacts de la formule qui a fait l'alchimie du grand bourgeois censitaire et façonnera tout le siècle. Une brillante introduction et de nombreuses notes commentent ces lettres inédites, pleines de vie, d'émotion et de détails.