share_book
Envoyer cet article par e-mail

La République du lion

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La République du lion

La République du lion

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La République du lion"

    Le 25 avril 1991, jour de la Saint-Marc, le grand lion ailé de la Piazzetta remontait sur sa colonne, fort d'une longue restauration. Ce bronze de trois tonnes aux origines mystérieuses – peut-être étrusques, sassanides, voire chinoises – est à l'image d'une cité magique et cosmopolite qui sut faire naître tous les talents : diplomatiques et commerciaux, artistiques et politiques. À Venise, le lion de l'évangéliste Marc est partout représenté. Il tend parfois deux pattes au-dessus de l'eau pour symboliser cette union vitale avec la mer, une mer que les doges épousaient chaque année à l'Ascension en y jetant un anneau, mais une mer dont on put craindre aussi, dans la nuit du 4 septembre 1966, qu'elle n'engloutît la ville sous l'effet d'une météorologie particulièrement défavorable et d'une marée exceptionnelle.L'histoire d'un petit peuple lagunaire confiné dans quelques îles étroites, de sa lutte pour survivre, de sa grandeur et de sa décadence, exerce une séduction sans égale, écrit Alvise Zorzi... À mon tour, j'ai tenté avec la plus grande sincérité possible de proposer une vision synthétique d'une ville et d'une civilisation à tous égards fascinantes." Puissance et déclin : une cité vit et meurt ainsi qu'un homme, et lorsqu'elle atteint un grand âge, il n'est guère qu'un de ses fils pour lui rendre dignement hommage – en l'occurrence, le descendant d'une des plus anciennes familles de Venise."

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 400  pages
    • Dimensions :  2.2cmx13.4cmx21.2cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Payot Paru le
    • Collection : Grande bibliothèque Payot
    • ISBN :  2228890197
    • EAN13 :  9782228890199

    D'autres livres de Alvise Zorzi

    Histoire de Venise

    Au commencement était l'eau... La mer, les marais, les terres inondées où vivait le petit peuple des lagunes et des roselières. Et là allait se développer la Cité-Etat dont l'histoire rejoint la légende et dont la puissance dura mille ans. Cette monographie, fondée sur une documentation ...

    Voir tous les livres de Alvise Zorzi

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le 25 avril 1991, jour de la Saint-Marc, le grand lion ailé de la Piazzetta remontait sur sa colonne, fort d'une longue restauration. Ce bronze de trois tonnes aux origines mystérieuses – peut-être étrusques, sassanides, voire chinoises – est à l'image d'une cité magique et cosmopolite qui sut faire naître tous les talents : diplomatiques et commerciaux, artistiques et politiques. À Venise, le lion de l'évangéliste Marc est partout représenté. Il tend parfois deux pattes au-dessus de l'eau pour symboliser cette union vitale avec la mer, une mer que les doges épousaient chaque année à l'Ascension en y jetant un anneau, mais une mer dont on put craindre aussi, dans la nuit du 4 septembre 1966, qu'elle n'engloutît la ville sous l'effet d'une météorologie particulièrement défavorable et d'une marée exceptionnelle.L'histoire d'un petit peuple lagunaire confiné dans quelques îles étroites, de sa lutte pour survivre, de sa grandeur et de sa décadence, exerce une séduction sans égale, écrit Alvise Zorzi... À mon tour, j'ai tenté avec la plus grande sincérité possible de proposer une vision synthétique d'une ville et d'une civilisation à tous égards fascinantes." Puissance et déclin : une cité vit et meurt ainsi qu'un homme, et lorsqu'elle atteint un grand âge, il n'est guère qu'un de ses fils pour lui rendre dignement hommage – en l'occurrence, le descendant d'une des plus anciennes familles de Venise."