share_book
Envoyer cet article par e-mail

Poèmes choisis d'Alfred Lord Tennyson

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Poèmes choisis d'Alfred Lord Tennyson

Poèmes choisis d'Alfred Lord Tennyson

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Poèmes choisis d'Alfred Lord Tennyson"

    Traduction de poèmes d'Alfred Lord Tennyson - Ouvrage bilingue. ------- Les 10 poèmes traduits sont : The Voyage of Maeldune, The Eagle, The Lady of Shalott, The Merman, The Lotos-Eaters, The Kraken, Rizpah, Mariana, Morte d Arthur & The Revenge : A Ballad of the Fleet. -------- «[ ... ] Quand j'ai découvert « The Voyage of Maeldune » pour la première fois, j'en suis aussitôt tombé fou-amoureux. Ce poème, d'esprit fantastique, raconte le voyage étrange d'un guerrier nordique à travers les mers d'Irlande, dans sa quête pour venger la mort de son père. Il est d'après l auteur inspiré d'une véritable légende irlandaise. J'ai été frappé, tout d'abord, par ce titre mystérieux. Ce fut, ensuite, l'incantation des premiers vers qui m'envoûta complètement. Et j'ai embarqué, moi aussi, à bord de ce navire de guerre, dans cette odyssée fantastique en quête d'un idéal meurtrier la vengeance et m'arrêtant, à l'instar de ces guerriers, dans des lieux de mystère, de volupté, et d oubli... J'ai défié les écueils de l'« Île des Cris », j'ai résisté aux dangers de l'« Île des Fleurs », me suis enivré sur l'« Île des Fruits » et enfin, comme dirait Nerval, « j'ai rêvé dans la grotte où nage la Sirène »... Aussi, j'ai voulu offrir à ce texte le don le plus intime qu'un poète puisse faire à un autre poète, l'hommage le plus précieux qu'Orphée puisse inspirer : le don de la traduction. C'est donc ainsi qu'a commencé l' aventure.» Joachim Zemmour

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 176  pages
    • Dimensions :  1.2cmx15.2cmx21.0cm
    • Poids : 258.5g
    • Editeur :   Le Chasseur Abstrait éditeur Paru le
    • Collection : LETTRES TERRES
    • ISBN :  2355541191
    • EAN13 :  9782355541193

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Traduction de poèmes d'Alfred Lord Tennyson - Ouvrage bilingue. ------- Les 10 poèmes traduits sont : The Voyage of Maeldune, The Eagle, The Lady of Shalott, The Merman, The Lotos-Eaters, The Kraken, Rizpah, Mariana, Morte d Arthur & The Revenge : A Ballad of the Fleet. -------- «[ ... ] Quand j'ai découvert « The Voyage of Maeldune » pour la première fois, j'en suis aussitôt tombé fou-amoureux. Ce poème, d'esprit fantastique, raconte le voyage étrange d'un guerrier nordique à travers les mers d'Irlande, dans sa quête pour venger la mort de son père. Il est d'après l auteur inspiré d'une véritable légende irlandaise. J'ai été frappé, tout d'abord, par ce titre mystérieux. Ce fut, ensuite, l'incantation des premiers vers qui m'envoûta complètement. Et j'ai embarqué, moi aussi, à bord de ce navire de guerre, dans cette odyssée fantastique en quête d'un idéal meurtrier la vengeance et m'arrêtant, à l'instar de ces guerriers, dans des lieux de mystère, de volupté, et d oubli... J'ai défié les écueils de l'« Île des Cris », j'ai résisté aux dangers de l'« Île des Fleurs », me suis enivré sur l'« Île des Fruits » et enfin, comme dirait Nerval, « j'ai rêvé dans la grotte où nage la Sirène »... Aussi, j'ai voulu offrir à ce texte le don le plus intime qu'un poète puisse faire à un autre poète, l'hommage le plus précieux qu'Orphée puisse inspirer : le don de la traduction. C'est donc ainsi qu'a commencé l' aventure.» Joachim Zemmour