share_book
Envoyer cet article par e-mail

Botticelli poète du détail

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Botticelli poète du détail

Botticelli poète du détail

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Botticelli poète du détail"

    Sandro Botticelli (1445-1510) est l'artiste qui, mieux que tout autre, exprime la pensée de la Renaissance florentine, de ses splendeurs inquiètes, de ses idéaux moraux, culturels et esthétiques. Longtemps, on a donné de lui l'image romantique d'un artiste quelque peu isolé. Il n'en fut rien : à la tête d'un atelier florissant, il s'imprégna de la culture de son temps, comme le montre bien l'introduction de Cristina Acidini, surintendante des musées de Florence et en particulier de la galerie des Offices, qui abrite la plus vaste collection au monde d'oeuvres de Botticelli. Les événements dramatiques de l'année 1478 et la guerre des Pazzi qui s'ensuivit furent la toile de fond de l'ascension du jeune Sandro, qui s'attira très tôt les grâces de la puissante famille des Médicis. La paix conclue entre Laurent le Magnifique et le pape Sixte IV facilita ensuite la commande prestigieuse de la chapelle Sixtine, où Sandro, aux côtés des plus grands fresquistes de son temps, fut appelé à peindre, en 1481-1482, des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament. L'épisode sur lequel Cristina Acidini s'attarde le plus, pour en proposer une lecture tout à fait novatrice, est celui des " fables mythologiques " des années 1480 : le Printemps, Pallas et le Centaure et la Naissance de Vénus, que l'auteur interprète dans le sens de l'orgueil civique, de la glorification de la dynastie des Médicis et de l'affirmation personnelle, en un dialogue étroit entre tradition philosophique antique, foi chrétienne et recherche de la beauté. Mais Botticelli aborda bien d'autres domaines : histoires profanes pour des décorations privées, illustrations sur parchemin de la Divine Comédie, peintures sacrées imprégnées du sentiment religieux angoissé qui domina l'époque de Savonarole. Seules l'exceptionnelle floraison de la Renaissance florentine et l'apparition sur la scène artistique de personnalités du talent de Pérugin, de Raphaël et de Michel-Ange peuvent expliquer qu'un artiste si célèbre de son vivant ait fini après sa mort par tomber dans l'ombre, puis dans l'oubli. Au point que les " fables mythologiques " des Offices, aujourd'hui si réputées, furent longtemps exposées dans des salles secondaires, avant que des lettrés et des artistes anglais du XIXe siècle en redécouvrent l'importance.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 279  pages
    • Dimensions :  3.0cmx27.4cmx31.4cm
    • Poids : 2141.0g
    • Editeur :   Flammarion Paru le
    • Collection : MONOGRAPHIES
    • ISBN :  2081241420
    • EAN13 :  9782081241428

    D'autres livres de  André Chastel

    L'Art italien

    L'Art italien d'André Chastel n'a plus besoin d'être présenté. C'est sans doute le livre le plus célèbre de son plus éminent spécialiste : un classique incontournable quand on veut aborder l'Italie et ses innombrables trésors artistiques. Dans un style brillant et précis, où les [....]...

    La notion de patrimoine

    Le patrimoine français a-t-il une histoire ? La Notion de patrimoine, paru pour la première fois en 1980 dans la Revue de l'art, est désormais disponible en ouvrage. Les auteurs y restituent l'Histoire française d'une notion évolutive, le patrimoine. Celui-ci est le résultat d'un long [......

    La notion de patrimoine

    Le patrimoine français a-t-il une histoire ? La Notion de patrimoine, paru pour la première fois en 1980 dans la Revue de l'art, est désormais disponible en ouvrage. Les auteurs y restituent l'Histoire française d'une notion évolutive, le patrimoine. Celui-ci est le résultat d'un long [......

    L'Art français, tome 2 : Temps modernes, 1430-1620

    La volonté réformatrice, qui se manifeste vers 1770-1780 chez les peintres et les architectes, se formule [...] avec bonheur à la veille de la Révolution ; elle lui fournit un cadre formel, et même ses arguments originaux. Des motifs, des manifestations, des fictions et des créations visionnai...

    Voir tous les livres de  André Chastel

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Sandro Botticelli (1445-1510) est l'artiste qui, mieux que tout autre, exprime la pensée de la Renaissance florentine, de ses splendeurs inquiètes, de ses idéaux moraux, culturels et esthétiques. Longtemps, on a donné de lui l'image romantique d'un artiste quelque peu isolé. Il n'en fut rien : à la tête d'un atelier florissant, il s'imprégna de la culture de son temps, comme le montre bien l'introduction de Cristina Acidini, surintendante des musées de Florence et en particulier de la galerie des Offices, qui abrite la plus vaste collection au monde d'oeuvres de Botticelli. Les événements dramatiques de l'année 1478 et la guerre des Pazzi qui s'ensuivit furent la toile de fond de l'ascension du jeune Sandro, qui s'attira très tôt les grâces de la puissante famille des Médicis. La paix conclue entre Laurent le Magnifique et le pape Sixte IV facilita ensuite la commande prestigieuse de la chapelle Sixtine, où Sandro, aux côtés des plus grands fresquistes de son temps, fut appelé à peindre, en 1481-1482, des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament. L'épisode sur lequel Cristina Acidini s'attarde le plus, pour en proposer une lecture tout à fait novatrice, est celui des " fables mythologiques " des années 1480 : le Printemps, Pallas et le Centaure et la Naissance de Vénus, que l'auteur interprète dans le sens de l'orgueil civique, de la glorification de la dynastie des Médicis et de l'affirmation personnelle, en un dialogue étroit entre tradition philosophique antique, foi chrétienne et recherche de la beauté. Mais Botticelli aborda bien d'autres domaines : histoires profanes pour des décorations privées, illustrations sur parchemin de la Divine Comédie, peintures sacrées imprégnées du sentiment religieux angoissé qui domina l'époque de Savonarole. Seules l'exceptionnelle floraison de la Renaissance florentine et l'apparition sur la scène artistique de personnalités du talent de Pérugin, de Raphaël et de Michel-Ange peuvent expliquer qu'un artiste si célèbre de son vivant ait fini après sa mort par tomber dans l'ombre, puis dans l'oubli. Au point que les " fables mythologiques " des Offices, aujourd'hui si réputées, furent longtemps exposées dans des salles secondaires, avant que des lettrés et des artistes anglais du XIXe siècle en redécouvrent l'importance.