share_book
Envoyer cet article par e-mail

Où est passé l'art ? : Peinture, photographie et politique (1839-2007)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Où est passé l'art ? : Peinture, photographie et politique (1839-2007)

Où est passé l'art ? : Peinture, photographie et politique (1839-2007)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Où est passé l'art ? : Peinture, photographie et politique (1839-2007)"

Submergés par la " culture ", savons-nous encore ce qu'est l'art ? Rien n'est moins sûr. Car tout ce qui caractérisait l'art autrefois s'est profondément transformé : le sens du beau, la définition de l'oeuvre, le statut même de l'artiste. Comment une telle mutation s'est-elle produite ? Christian Delacampagne l'explique en détail. Philosophe et historien, il montre quelle révolution picturale a été déclenchée par l'invention de la photographie, et comment l'art a fini par devenir, de Marcel Duchamp à Andy Warhol et au-delà, une pratique sans oeuvres ni artistes. Une pratique qui, au moment même où l'art semble s'être dissous, bénéficie d'un marché mondial dont le passé n'offre pas d'équivalent. Cette analyse des paradoxes contemporains constitue également une initiation très vivante aux écoles artistiques du XXe siècle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 212  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.0cmx18.6cm
  • Poids : 1378.9g
  • Editeur :   Editions Du Panama Paru le
  • Collection : Cyclo
  • ISBN :  2755701129
  • EAN13 :  9782755701128

D'autres livres de Christian Delacampagne

Une histoire de l'esclavage

L'esclavage est la plus monstrueuse de toutes les institutions et, pour cette raison, l'une des moins étudiées. Il n'existait pas, jusqu'à présent, d'ouvrage offrant en langue française une vue d'ensemble de l'esclavage des origines à nos jours : telle est la lacune que ce livre voudrait [....

Une histoire du racisme

Les formes du racisme sont innombrables. Toutes ont une origine, une date et un lieu de naissance. C'est à l'étude de leurs généalogies multiples qu'est consacré ce livre. Survolant le monde gréco-romain, le Moyen Age et l'âge classique, il s'attache plus particulièrement aux avatars du [...

Balthus, 1908-2001

Cinquante-neuf chefs-d'œuvre reproduits en grand format et en couleurs invitent à un parcours passionnant dans l'univers de Balthus. Un texte clair et précis situe son œuvre dans le XXe siècle, montre ses principales découvertes et raconte l'histoire de sa vie....

Histoire de la philosophie au xxe siecle

Peut-ont écrire une histoire de la philosophie au XXe siècle ? N'est-ce pas trop tôt pour le faire ? Les raisons ne manquent pas de reculer devant un tel projet. La philosophie du XXe siècle est si riche qu'il est difficile de l'embrasser dans sa dimension internationale. Et ce siècle est lui-m...

Prix : 107 DH

Voir tous les livres de Christian Delacampagne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Submergés par la " culture ", savons-nous encore ce qu'est l'art ? Rien n'est moins sûr. Car tout ce qui caractérisait l'art autrefois s'est profondément transformé : le sens du beau, la définition de l'oeuvre, le statut même de l'artiste. Comment une telle mutation s'est-elle produite ? Christian Delacampagne l'explique en détail. Philosophe et historien, il montre quelle révolution picturale a été déclenchée par l'invention de la photographie, et comment l'art a fini par devenir, de Marcel Duchamp à Andy Warhol et au-delà, une pratique sans oeuvres ni artistes. Une pratique qui, au moment même où l'art semble s'être dissous, bénéficie d'un marché mondial dont le passé n'offre pas d'équivalent. Cette analyse des paradoxes contemporains constitue également une initiation très vivante aux écoles artistiques du XXe siècle.