share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jean-Charles Langlois. La photographie, la peinture, la guerre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jean-Charles Langlois. La photographie, la peinture, la guerre

Jean-Charles Langlois. La photographie, la peinture, la guerre

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jean-Charles Langlois. La photographie, la peinture, la guerre"

La correspondance inédite du colonel Jean-Charles Langlois est un document précieux pour la connaissance de l'histoire de la guerre de Crimée, de la peinture de panoramas et de la photographie. Le colonel Langlois est chargé par le ministère de la Guerre de réaliser un panorama du siège de Sébastopol. À cet effet, il séjourne en Crimée de novembre 1855 à mai 1856. De façon nouvelle dans sa carrière de peintre, il décide de faire appel à la photographie, une technologie récente qu'il ne connaît pas. Il se fait donc assister du jeune Léon-Eugène Méhédin, élève du célèbre photographe Le Gray. Langlois entretient une correspondance régulière avec sa femme restée à Paris. Ses réflexions consignées au jour le jour sont aujourd'hui riches d'enseignement pour penser tant la photographie que la peinture. C'est la première fois que la photographie est directement associée à un projet pictural, c'est la première fois qu'elle pénètre sur un champ de bataille.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 312  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.2cmx21.4cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Jacqueline Chambon Paru le
  • Collection : Penser la photographie
  • ISBN :  2877110672
  • EAN13 :  9782877110679

D'autres livres de André Rouillé

La photographie

La légitimité culturelle et artistique de la photographie est récente. Longtemps tenue pour un simple outil dont on se sert, elle est désormais, dans les galeries et les musées, contemplée pour elle-même. Apparue avec l'essor des métropoles et de l'économie monétaire, [....]...

Voir tous les livres de André Rouillé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La correspondance inédite du colonel Jean-Charles Langlois est un document précieux pour la connaissance de l'histoire de la guerre de Crimée, de la peinture de panoramas et de la photographie. Le colonel Langlois est chargé par le ministère de la Guerre de réaliser un panorama du siège de Sébastopol. À cet effet, il séjourne en Crimée de novembre 1855 à mai 1856. De façon nouvelle dans sa carrière de peintre, il décide de faire appel à la photographie, une technologie récente qu'il ne connaît pas. Il se fait donc assister du jeune Léon-Eugène Méhédin, élève du célèbre photographe Le Gray. Langlois entretient une correspondance régulière avec sa femme restée à Paris. Ses réflexions consignées au jour le jour sont aujourd'hui riches d'enseignement pour penser tant la photographie que la peinture. C'est la première fois que la photographie est directement associée à un projet pictural, c'est la première fois qu'elle pénètre sur un champ de bataille.