share_book
Envoyer cet article par e-mail

La cathédrale Sainte-Marie Majeure de Marseille - L'ancienne Major

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La cathédrale Sainte-Marie Majeure de Marseille - L'ancienne Major

La cathédrale Sainte-Marie Majeure de Marseille - L'ancienne Major

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La cathédrale Sainte-Marie Majeure de Marseille - L'ancienne Major"

Depuis le Vème siècle plusieurs édifices religieux se succèdent à cet emplacement. La cathédrale, dite de la nouvelle Major s élève à l'ouest des vestiges de l église romane dite de la vieille Major. Mais les destructions et les fondations nécessaires à l implantation de la nouvelle cathédrale ont par ailleurs révélé l existence d une troisième église paléochrétienne et d un baptistère établis sur le même site : ainsi peut-on parler des cathédrales de Sainte-Marie-Majeure dite la Major. La cathédrale de la Major ou basilique de Sainte-Marie-Majeure (la Major), évoque l'Orient par son style romano-byzantin. A l instar de Notre Dame de la Garde, elle a été construite dans la seconde moitié du XIXe siècle, entre 1852 et 1893. Le commanditaire de la Nouvelle Major fut l évêque Eugène de Mazenod. Trois architectes se sont succédé sur le chantier : Vaudoyer, Espérandieu et Révoil. La cathédrale de la Major se dresse sur une esplanade entre le Vieux-Port et le nouveau port de commerce, entre le quartier de la Joliette et le Fort Saint-Jean, au c ur du vaste projet d Euroméditerranée dont elle est un des joyaux patrimonial. Sous la forme d un guide au visiteur richement illustré, cet ouvrage présente, outre l histoire du site et de cet extraordinaire chantier architectural (le plus vaste en France au XIXe siècle depuis l époque des grandes cathédrales médiévales), une description des monuments (nouvelle major, vieille major et alentours).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 96  pages
  • Dimensions :  1.2cmx12.0cmx21.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Jeanne Laffitte Paru le
  • ISBN :  286276485X
  • EAN13 :  9782862764856

D'autres livres de Remy Kertenian

Quand Marseille va a la mer

Entre Prado, Corniche, plages, stade Vélodrome et Parc Chanot, Palais des Congrès et des Expositions... c est un autre Marseille qui s offre à nous. Un autre Marseille qui a toujours su concilier dynamisme économique, charme résidentiel et plaisirs balnéaires. Depuis la création du premier Pr...

Voir tous les livres de Remy Kertenian

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Depuis le Vème siècle plusieurs édifices religieux se succèdent à cet emplacement. La cathédrale, dite de la nouvelle Major s élève à l'ouest des vestiges de l église romane dite de la vieille Major. Mais les destructions et les fondations nécessaires à l implantation de la nouvelle cathédrale ont par ailleurs révélé l existence d une troisième église paléochrétienne et d un baptistère établis sur le même site : ainsi peut-on parler des cathédrales de Sainte-Marie-Majeure dite la Major. La cathédrale de la Major ou basilique de Sainte-Marie-Majeure (la Major), évoque l'Orient par son style romano-byzantin. A l instar de Notre Dame de la Garde, elle a été construite dans la seconde moitié du XIXe siècle, entre 1852 et 1893. Le commanditaire de la Nouvelle Major fut l évêque Eugène de Mazenod. Trois architectes se sont succédé sur le chantier : Vaudoyer, Espérandieu et Révoil. La cathédrale de la Major se dresse sur une esplanade entre le Vieux-Port et le nouveau port de commerce, entre le quartier de la Joliette et le Fort Saint-Jean, au c ur du vaste projet d Euroméditerranée dont elle est un des joyaux patrimonial. Sous la forme d un guide au visiteur richement illustré, cet ouvrage présente, outre l histoire du site et de cet extraordinaire chantier architectural (le plus vaste en France au XIXe siècle depuis l époque des grandes cathédrales médiévales), une description des monuments (nouvelle major, vieille major et alentours).