share_book
Envoyer cet article par e-mail

De la beauté

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De la beauté

De la beauté

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De la beauté"

Ce livre présente un essai pour tenter de nouer la gerbe de plusieurs facettes d'une herméneutique matérialiste, en prenant de la distance à la fois par rapport aux effondrements et aux impostures criminelles du milieu du XXe siècle et par rapport aux impasses du début du XXIe. Il s'agit donc d'une réflexion sur la signification, en sémiotique générale de la culture et des arts, qui prend à bras le corps la question de la constellation langage - réel - manifestation sensible. C'est aussi, intrinsèquement, une approche rhétorique et dynamique de l'humain, du résiduel humain. L'angle de pensée se dessine essentiellement dans les figures de la désidérabilité, avec l'hypothèse centrale de la sexualisation du langagier, du significatif et de l'éthique, sexualisation emblématisée dans l'ensemble des empiries que les Occidentaux catégorisent, bien trop essentiellement, comme le ressentiment de l'art. On dégage de la sorte un débouché particulier sur le domaine spécifique, mais non isolé, du style et de la beauté de la langue, appréhendé sous cette lumière à ras les corps.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx21.0cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Hermann Paru le
  • Collection : Le Bel Aujourd'hui
  • ISBN :  2705682376
  • EAN13 :  9782705682378

D'autres livres de Georges Molinié

Dictionnaire de rhétorique

La rhétorique est l'art de composer un texte ou un discours en vue de convaincre ou de plaire. Aristote (l'auteur du premier grand traité qui lui fut consacré au IVe siècle avant J.-C.) la considérait déjà comme « la faculté de découvrir spéculativement ce qui dans chaque cas est propre ...

Prix : 116 DH
La stylistique

L'objet majeur de la stylistique est le discours littéraire, plus exactement le caractère spécifique de littérarité du discours, une analyse des divers régimes de fonctionnement du langage littéraire. Devenu un classique des études de Lettres dès sa première édition, ce manuel est un [...

Hermès mutilé : Vers une herméneutique matérielle, Essai de philosophie du langage

L'écroulement, à la charnière des XXe et XXIe siècles, des modèles monistes d'explication et d'organisation du monde ne saurait se réduire à des retentissements idéologico-politiques, ou géo-stratégiques. Ils induisent un renouvellement de l'humanisme, et, partant, de l'herméneutique cult...

Voir tous les livres de Georges Molinié

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre présente un essai pour tenter de nouer la gerbe de plusieurs facettes d'une herméneutique matérialiste, en prenant de la distance à la fois par rapport aux effondrements et aux impostures criminelles du milieu du XXe siècle et par rapport aux impasses du début du XXIe. Il s'agit donc d'une réflexion sur la signification, en sémiotique générale de la culture et des arts, qui prend à bras le corps la question de la constellation langage - réel - manifestation sensible. C'est aussi, intrinsèquement, une approche rhétorique et dynamique de l'humain, du résiduel humain. L'angle de pensée se dessine essentiellement dans les figures de la désidérabilité, avec l'hypothèse centrale de la sexualisation du langagier, du significatif et de l'éthique, sexualisation emblématisée dans l'ensemble des empiries que les Occidentaux catégorisent, bien trop essentiellement, comme le ressentiment de l'art. On dégage de la sorte un débouché particulier sur le domaine spécifique, mais non isolé, du style et de la beauté de la langue, appréhendé sous cette lumière à ras les corps.