share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dans l'ombre du Corbusier : Ethnologie d'un habitat collectif ordinaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dans l'ombre du Corbusier : Ethnologie d'un habitat collectif ordinaire

Dans l'ombre du Corbusier : Ethnologie d'un habitat collectif ordinaire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Dans l'ombre du Corbusier : Ethnologie d'un habitat collectif ordinaire"

    Le quartier de Firminy-Vert est un quartier singulier, ceint de quatre oeuvres attribuées à Le Corbusier, dont un centre culturel (seule oeuvre terminée du vivant de Le Corbusier), un stade, la dernière unité d'habitation et l'église Saint-Pierre, qui fut inaugurée en novembre 2006. L'oeuvre de l'architecte, célébrée en vue de la faire accéder au rang du patrimoine mondial, laisse planer une ombre qui masque la perception des vies ordinaires du quartier. L'immeuble collectif dont il est question ici ressemble à l'unité d'habitation Le Corbusier. Toutefois, il n'en a que l'apparence. L'enquête ethnologique qui débuta au Corbusier, dernière unité d'habitation, s'est déplacée afin d'observer et d'écouter les locataires d'un habitat collectif ordinaire dont la vie s'estompe derrière le feu sacré du patrimoine Le Corbusier. Un regard porté sur la vie ordinaire des habitants du " grand H " amorce un questionnement sur les enjeux liés à notre mémoire, à son statut et à la nécessité d'une collecte sans concession.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 156  pages
    • Dimensions :  1.0cmx13.7cmx21.3cm
    • Poids : 226.8g
    • Editeur :   L'harmattan Paru le
    • Collection : Questions contemporaines
    • ISBN :  2296033105
    • EAN13 :  9782296033108

    D'autres livres de Noël Jouenne

    La vie collective des habitants du Corbusier

    Dans le droit fil des théories issues de la Charte d'Athènes, la naissance des unités d'habitation selon Le Corbusier a donné lieu à cinq expériences uniques au monde, dont quatre en France entre 1952 et 1968. Ces immeubles collectifs ont en commun une architecture qualifiée d'utopiste en leu...

    Voir tous les livres de Noël Jouenne

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le quartier de Firminy-Vert est un quartier singulier, ceint de quatre oeuvres attribuées à Le Corbusier, dont un centre culturel (seule oeuvre terminée du vivant de Le Corbusier), un stade, la dernière unité d'habitation et l'église Saint-Pierre, qui fut inaugurée en novembre 2006. L'oeuvre de l'architecte, célébrée en vue de la faire accéder au rang du patrimoine mondial, laisse planer une ombre qui masque la perception des vies ordinaires du quartier. L'immeuble collectif dont il est question ici ressemble à l'unité d'habitation Le Corbusier. Toutefois, il n'en a que l'apparence. L'enquête ethnologique qui débuta au Corbusier, dernière unité d'habitation, s'est déplacée afin d'observer et d'écouter les locataires d'un habitat collectif ordinaire dont la vie s'estompe derrière le feu sacré du patrimoine Le Corbusier. Un regard porté sur la vie ordinaire des habitants du " grand H " amorce un questionnement sur les enjeux liés à notre mémoire, à son statut et à la nécessité d'une collecte sans concession.