share_book
Envoyer cet article par e-mail

La beauté

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La beauté

La beauté

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La beauté"

L'idée du Beau a connu, dans l'horizon de notre culture occidentale, un destin pour le moins paradoxal : après avoir constitué, pendant des siècles, et depuis les premières tentatives de la philosophie grecque pour saisir le sens et l'enjeu de l'art, la catégorie rectrice de cette réflexion, elle semble avoir perdu aujourd'hui toute légitimité, au point de disparaître du champ théorique de l'esthétique contemporaine. Comment rendre compte d'un tel retrait ? Et le suivi attentif des raisons de cette désaffection ne pourrait-il constituer un fil directeur irremplaçable pour la compréhension, dans une perspective diachronique, de la réflexion sur le sens de la création artistique et son rapport à l'idée de beauté ? C'est ce que tente cet ouvrage, en s'attachant à retracer les grandes étapes de la problématisation philosophique du beau, depuis les commencements décisifs de la méditation platonicienne jusqu'à l'avis de décès proclamé par les théories contemporaines de la " fin de l'art ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 238  pages
  • Dimensions :  1.6cmx16.0cmx23.2cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Ellipses Marketing Paru le
  • Collection : PHILO.
  • ISBN :  272984001X
  • EAN13 :  9782729840013

D'autres livres de Philippe Fontaine

Le devoir

Si la formule du devoir n'est pas toute la morale, il n'y a pourtant pas de morale valable sans universalité formelle. C'est le devoir qui, en tant que principe de la morale pure, fonde et évalue faute morale concrète ; à ce titre, il reste nécessaire à l'homme, en tant que principe d'orientat...

La volonté : Philo-notions

Collection dirigée par Jean-Pierre Zarader. Si la collection "Philo-notions" (anciennement Philobac) s'adresse d'abord aux élèves des classes terminales, elle vise surtout à permettre à chacun – élève ou étudiant – un approfondissement du travail philosophique : c'est la raison pour laquel...

L'action

La question de l'action est une question universelle, dans la mesure où la philosophie tout entière, à travers la multiplicité de ses sujets d'interrogation, débouche sur le problème pratique : " Que faire ? ". Mais il est nécessaire de clarifier le sens de cette idée d'action, plus complexe...

Voir tous les livres de Philippe Fontaine

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'idée du Beau a connu, dans l'horizon de notre culture occidentale, un destin pour le moins paradoxal : après avoir constitué, pendant des siècles, et depuis les premières tentatives de la philosophie grecque pour saisir le sens et l'enjeu de l'art, la catégorie rectrice de cette réflexion, elle semble avoir perdu aujourd'hui toute légitimité, au point de disparaître du champ théorique de l'esthétique contemporaine. Comment rendre compte d'un tel retrait ? Et le suivi attentif des raisons de cette désaffection ne pourrait-il constituer un fil directeur irremplaçable pour la compréhension, dans une perspective diachronique, de la réflexion sur le sens de la création artistique et son rapport à l'idée de beauté ? C'est ce que tente cet ouvrage, en s'attachant à retracer les grandes étapes de la problématisation philosophique du beau, depuis les commencements décisifs de la méditation platonicienne jusqu'à l'avis de décès proclamé par les théories contemporaines de la " fin de l'art ".