share_book
Envoyer cet article par e-mail

Contes de la montagne sereine

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Contes de la montagne sereine

Contes de la montagne sereine

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Contes de la montagne sereine"

    Au moment où la Chine de Deng Xiaoping (Teng Siao-p'ing) réhabilite avec ferveur les trésors de sa littérature (Confucius y compris) et produit de savants, d'admirables travaux sur des genres littéraires que la révolution culturelle- voulut offusquer : témoins prétendus de l'oppression des "intellectuels" sur le peuple, voici qu'entre tous ces travaux, et pour le plus vif plaisir, que dis-je? pour la joie inextinguible des lecteurs, Jacques Dars, auteur de là traduction de l'inoubliable Au bord de l'eau, nous présente aujourd'hui un vaste choix du genre huaben (houa-pen) dans ces Contes de la Montagne Sereine. A partir des Song et pendant trois dynasties, les conteurs populaires ont rodait des huaben (ou contes en langue vulgaire; après quoi, des lettrés s'efforcèrent de restituer à l'oralité primordiale ses lettres de noblesse écrite. Les huaben racontent des histoires, drôles ou tragiques, qui nous proposent de la Chine des Song et des Yuan des tableaux fort vivants, ceux-là mêmes qui divertissaient les très nombreux auditeurs des conteurs publics. L'invention, la verve, l'ironie font en effet merveille. D'ailleurs, ces proses mêlées de vers fourniront bientôt, par savante agglutination, la trame des grands et longs romans qu'élaborera la Chine à partir des Ming, et dont les plus fameux ornent déjà la Pléiade. Avec ces Contes de la Montagne Sereine, la plus ancienne collection de huaben connue, nous sommes aux sources mêmes d'un genre littéraire entre tous fascinant.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 558  pages
    • Dimensions :  3.8cmx14.2cmx22.4cm
    • Poids : 1578.5g
    • Editeur :   Gallimard Paru le
    • Collection : Connaissance de l'Orient
    • ISBN :  2070708403
    • EAN13 :  9782070708406
    • Classe Dewey :  895.134

    D'autres livres de Jacques Dars

    Les Carnets secrets de Li Yu - Un art de vivre en Chine

    Voici un ivre sur art et a manière d'être heureux, écrit par un des génies littéraires les plus imaginatifs et fantasques que la Chine ait produits : Li Yu (1611-1679) a rédigé sa vie durant, et d'abord pour lui-même, ces Carnets secrets, feu d'artifice d'inventions et de recettes pour trans...

    Les carnets secrets de Li Yu : Au gré d'humeurs oisives, un art du bonheur en Chine

    Voici un livre sur l'art et la manière d'être heureux, écrit par l'un des génies littéraires les plus fantasques que la Chine ait produits. Pendant une grande partie de sa vie, Li Yu (1611-1679) a rédigé des Carnets secrets, véritable feu d'artifice d'inventions et de recettes pour transform...

    La Marine chinoise du Xe siècle au XIVe siècle

    L'auteur décrit aussi bien les techniques maritimes et les types de bateaux que l'aménagement des voies navigables, l'organisation du commerce maritime et le rôle de la marine de guerre pour lutter contre les invasions ou monter des expéditions outre-mer. La Chine a montré dans ce domaine une g...

    Voir tous les livres de Jacques Dars

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Au moment où la Chine de Deng Xiaoping (Teng Siao-p'ing) réhabilite avec ferveur les trésors de sa littérature (Confucius y compris) et produit de savants, d'admirables travaux sur des genres littéraires que la révolution culturelle- voulut offusquer : témoins prétendus de l'oppression des "intellectuels" sur le peuple, voici qu'entre tous ces travaux, et pour le plus vif plaisir, que dis-je? pour la joie inextinguible des lecteurs, Jacques Dars, auteur de là traduction de l'inoubliable Au bord de l'eau, nous présente aujourd'hui un vaste choix du genre huaben (houa-pen) dans ces Contes de la Montagne Sereine. A partir des Song et pendant trois dynasties, les conteurs populaires ont rodait des huaben (ou contes en langue vulgaire; après quoi, des lettrés s'efforcèrent de restituer à l'oralité primordiale ses lettres de noblesse écrite. Les huaben racontent des histoires, drôles ou tragiques, qui nous proposent de la Chine des Song et des Yuan des tableaux fort vivants, ceux-là mêmes qui divertissaient les très nombreux auditeurs des conteurs publics. L'invention, la verve, l'ironie font en effet merveille. D'ailleurs, ces proses mêlées de vers fourniront bientôt, par savante agglutination, la trame des grands et longs romans qu'élaborera la Chine à partir des Ming, et dont les plus fameux ornent déjà la Pléiade. Avec ces Contes de la Montagne Sereine, la plus ancienne collection de huaben connue, nous sommes aux sources mêmes d'un genre littéraire entre tous fascinant.