share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ma soeur aux yeux d'Asie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ma soeur aux yeux d'Asie

Ma soeur aux yeux d'Asie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Ma soeur aux yeux d'Asie"

    L'une des énigmes de l'enfance de Michel Ragon, l'auteur des célèbres Mouchoirs rouges de Cholet, fut Odette, la petite Cambodgienne que son père, sous-off de la coloniale, avait ramenée d'Indochine. Parti à la recherche de l'identité de cette sueur venue d'Asie, Michel Ragon redécouvre aussi son père, sa vie... "Ma soeur aux yeux d'Asie, c'est en fond de décor l'Indochine d'avant 1914, colonie du mou, du visqueux, de la fièvre et des moustiques, colonie des congaïs que l'on achète et que l'on abandonne en leur enlevant leur enfant... C'est aussi l'opposition de deux cultures qui, dans le métissage, dégénère en tragédie. C'est l'histoire d'un paysan français qui débarque en 1909 en Cochinchine en vainqueur (vainqueur de sa propre misère) et qui peu à peu sera vampirisé par l'Asie; et que l'on verra, la retraite venue, quitter un jour sa tribu paysanne retrouvée pour emmener par la main sa petite fille métisse voir le temple d'Angkor reconstitué à Paris, dans la fabuleuse Exposition coloniale de 1931. Mais ceci, c'est tout un roman." --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 264  pages
    • Dimensions :  2.4cmx14.6cmx22.8cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Albin Michel Paru le
    • ISBN :  2226013997
    • EAN13 :  9782226013996
    • Classe Dewey :  843

    D'autres livres de  Michel Ragon

    Jacques Doucet, le cobra français

    " Il dessinait comme un enfant qui trace à la craie tout un monde sur le trottoir, il dessinait des bonshommes comme ceux que l'on voit sur les pissotières ou sur les murs des grandes villes... un dessin où le trait courait tout naturellement, plein de verve, truculent, insolent, qui [....]...

    Prix : 337.5 DH
    Paroles de paysans : La vie d'un simple, Compagnons de labour, Petite chronique de la boue

    Des paysans écrivent... Emile Guillaumin, qui est né à Ygrande (Allier), publie en 1904 La Vie d'un simple et signe la naissance d'une littérature authentiquement paysanne. Jean Robinet, prisonnier durant la seconde guerre mondiale, entouré de jeunes gens qui parlent de littérature, comprend q...

    Le Fabuleux Manège de Petit Pierre : La Fabuloserie

    L'histoire du manège de Petit Pierre et de sa sauvegarde est aussi fascinante et touchante que le personnage lui-même. Pierre Avezard, dit Petit Pierre, garçon vacher, infirme, sourd et pratiquement muet, mais poète et mécanicien de génie, a construit de ses mains, avec des morceaux de ferrail...

    Voir tous les livres de  Michel Ragon

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    L'une des énigmes de l'enfance de Michel Ragon, l'auteur des célèbres Mouchoirs rouges de Cholet, fut Odette, la petite Cambodgienne que son père, sous-off de la coloniale, avait ramenée d'Indochine. Parti à la recherche de l'identité de cette sueur venue d'Asie, Michel Ragon redécouvre aussi son père, sa vie... "Ma soeur aux yeux d'Asie, c'est en fond de décor l'Indochine d'avant 1914, colonie du mou, du visqueux, de la fièvre et des moustiques, colonie des congaïs que l'on achète et que l'on abandonne en leur enlevant leur enfant... C'est aussi l'opposition de deux cultures qui, dans le métissage, dégénère en tragédie. C'est l'histoire d'un paysan français qui débarque en 1909 en Cochinchine en vainqueur (vainqueur de sa propre misère) et qui peu à peu sera vampirisé par l'Asie; et que l'on verra, la retraite venue, quitter un jour sa tribu paysanne retrouvée pour emmener par la main sa petite fille métisse voir le temple d'Angkor reconstitué à Paris, dans la fabuleuse Exposition coloniale de 1931. Mais ceci, c'est tout un roman." --Ce texte fait référence à l'édition Poche .