share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jomini, âme double de Napoléon

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jomini, âme double de Napoléon

Jomini, âme double de Napoléon

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jomini, âme double de Napoléon"

L'on croit tout savoir de Napoléon. On ignore l'essentiel, l'existence de son alter ego : Henri Jomini. Ce Suisse, aide de camp du maréchal Ney, est doté de l'étrange pouvoir de penser et d'agir comme le Corse ; mieux, de lire en lui, d'annoncer ses réactions, ses décisions les plus secrètes. D'où son surnom de " devin de l'Empereur ". Son ascension est fulgurante. Promu général, mais en butte à la jalousie et à la hargne de l'état-major français, il quitte l'armée pour entrer au service du tsar Alexandre Ier. Dès lors, le destin de l'Empire bascule et, les dieux ayant changé de camp, l'étoile de l'empereur pâlit. A la mort de l'Empereur, Jomini semble hériter de sa pensée et de son rêve : l'Europe, de l'Atlantique à l'Oural. Marmont, Sainte-Beuve, Lamartine, Napoléon III, les tsars Nicolas Ier et Alexandre II, témoins de ce prodige, y verront l'insolite destin d'une âme double déchirée par l'aventure de deux vies. Jomini meurt en 1869. Un siècle après la naissance de Napoléon.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 297  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.0cmx22.2cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Editions Alphée Paru le
  • Collection : DOCUMENTS
  • ISBN :  2753802416
  • EAN13 :  9782753802414

D'autres livres de Renée-Paule Guillot

La saga des Rois Mages : La fève et la couronne

" C'est donc Bethléem que nous a désigné l'étoile... Nous avançons au pas de nos chameaux... Le paysage est grandiose... Il convient à la naissance d'un roi... " Etrange périple que celui de ces mages qui, à travers les déserts, les errances et les fastes de l'Empire romain, s'en vont vers ...

Soliman, un lyonnais généralissime des armées égyptiennes

Voici le récit authentique d un incroyable destin : celui d un fils de tondeur de drap devenu, au terme d une vie d aventure, généralissime des armées du vice-roi d Égypte. Né à Lyon le 17 mai 1788, Joseph Sève a la réputation d un jeune lion dès l école primaire. Canonnier de la marine p...

Voir tous les livres de Renée-Paule Guillot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'on croit tout savoir de Napoléon. On ignore l'essentiel, l'existence de son alter ego : Henri Jomini. Ce Suisse, aide de camp du maréchal Ney, est doté de l'étrange pouvoir de penser et d'agir comme le Corse ; mieux, de lire en lui, d'annoncer ses réactions, ses décisions les plus secrètes. D'où son surnom de " devin de l'Empereur ". Son ascension est fulgurante. Promu général, mais en butte à la jalousie et à la hargne de l'état-major français, il quitte l'armée pour entrer au service du tsar Alexandre Ier. Dès lors, le destin de l'Empire bascule et, les dieux ayant changé de camp, l'étoile de l'empereur pâlit. A la mort de l'Empereur, Jomini semble hériter de sa pensée et de son rêve : l'Europe, de l'Atlantique à l'Oural. Marmont, Sainte-Beuve, Lamartine, Napoléon III, les tsars Nicolas Ier et Alexandre II, témoins de ce prodige, y verront l'insolite destin d'une âme double déchirée par l'aventure de deux vies. Jomini meurt en 1869. Un siècle après la naissance de Napoléon.