share_book
Envoyer cet article par e-mail

Voyages dans l'au-delà: D'après des textes médiévaux, 1Ve-XIIIe siècles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Voyages dans l'au-delà: D'après des textes médiévaux, 1Ve-XIIIe siècles

Voyages dans l'au-delà: D'après des textes médiévaux, 1Ve-XIIIe siècles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Voyages dans l'au-delà: D'après des textes médiévaux, 1Ve-XIIIe siècles"

Où va-t-on après la mort ? A cette question qui a de tout temps inquiété les esprits, et spécialement au Moyen Age, a répondu une copieuse littérature de Visions où le visionnaire par un privilège accordé par Dieu ou par un saint fait un voyage dans les régions mystérieuses de l'au-delà. Le voyageur parcourt le ciel et surtout le purgatoire et l'enfer, pour être témoin des béatitudes éternelles réservées aux élus et des supplices qui attendent les damnés. Ainsi défile toute une imagerie où l'épouvante l'emporte sur les tableaux de sérénité, bien propre à frapper les imaginations. Ces écrits répondent en outre à un souci d'édification et illustrent l'impérieuse nécessité de faire son salut qu'il faut gagner par ses mérites. De ce genre littéraire qui appartient à la littérature latine médiévale, mais aussi à la littérature en « roman » est sorti au XIIIe siècle le monument qui en est l'aboutissement et le chef d'oeuvre : la Divine Comédie de Dante.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 197  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.8cmx21.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Klincksieck Paru le
  • ISBN :  2252028769
  • EAN13 :  9782252028766

D'autres livres de Alexandre Micha

Fabliaux au Moyen Age

Contes à rire, lectures de franc divertissement, les fabliaux offrent de croustillants aperçus de la vie quotidienne au Moyen Âge. Bourgeois, prêtres et marchands, sans oublier tout un échantillonnage de femmes mégères et volages, en sont les principaux acteurs. On rit beaucoup et l'on se ...

Aucassin et Nicolette

Aucassin et Nicolette s'aiment. Mais Aucassin est fils du comte de Beaucaire alors que Nicolette n'est qu'une esclave sarrasine rachetée par les chrétiens. Le père d'Aucassin fait donc obstacle à leur mariage, qui serait une mésalliance. Nos jeunes héros connaissent dès lors bien des [.......

Aucassin et Nicolette

Aucassin et Nicolette s'aiment. Mais Aucassin est fils du comte de Beaucaire alors que Nicolette n'est qu'une esclave sarrasine rachetée par les chrétiens. Le père d'Aucassin fait donc obstacle à leur mariage, qui serait une mésalliance. Nos jeunes héros connaissent dès lors bien des [.......

Voir tous les livres de Alexandre Micha

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Où va-t-on après la mort ? A cette question qui a de tout temps inquiété les esprits, et spécialement au Moyen Age, a répondu une copieuse littérature de Visions où le visionnaire par un privilège accordé par Dieu ou par un saint fait un voyage dans les régions mystérieuses de l'au-delà. Le voyageur parcourt le ciel et surtout le purgatoire et l'enfer, pour être témoin des béatitudes éternelles réservées aux élus et des supplices qui attendent les damnés. Ainsi défile toute une imagerie où l'épouvante l'emporte sur les tableaux de sérénité, bien propre à frapper les imaginations. Ces écrits répondent en outre à un souci d'édification et illustrent l'impérieuse nécessité de faire son salut qu'il faut gagner par ses mérites. De ce genre littéraire qui appartient à la littérature latine médiévale, mais aussi à la littérature en « roman » est sorti au XIIIe siècle le monument qui en est l'aboutissement et le chef d'oeuvre : la Divine Comédie de Dante.