share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ces femmes qui étaient mes soeurs... : Vie du père Lataste, apôtre des prisons (1832-1869)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ces femmes qui étaient mes soeurs... : Vie du père Lataste, apôtre des prisons (1832-1869)

Ces femmes qui étaient mes soeurs... : Vie du père Lataste, apôtre des prisons (1832-1869)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Ces femmes qui étaient mes soeurs... : Vie du père Lataste, apôtre des prisons (1832-1869)"

    Envoyé prêcher à des détenues condamnées aux travaux forcés, le père Lataste (1832-1869), dominicain, a été définitivement marqué par la rencontre " avec ces femmes qui étaient mes soeurs après tout, mes soeurs en Adam, mes soeurs en Jésus-Christ. " Il a constaté avec émerveillement qu'une vie ravagée par le crime pouvait connaître des évolutions surprenantes lorsqu'elle rencontrait la miséricorde de Dieu et la confiance manifestée par la société. Voulant que les femmes qui en portaient le désir ne trouvent plus d'obstacle à leur vocation, il a fondé une congrégation religieuse, les Dominicaines de Béthanie, qui mènent aujourd'hui encore une vie contemplative dans la fraternité entre celles qui ont connu la prison et celles qui ont eu un parcours plus paisible. À leur contact, des détenus américains se sont récemment engagés, eux aussi, à la suite du Christ avec le père Lataste, en fondant une fraternité laïque dominicaine dans leur prison ! Après l'édition critique de la prédication du père Lataste en prison (Prêcheur de la miséricorde, Éd. du Cerf, 1992), le frère Jean-Marie Gueullette, vice- postulateur de la cause de béatification du père Lataste, présente ici, à partir de l'abondante documentation rassemblée dans ce but, cette vie hors du commun, en mettant en valeur l'évolution spirituelle profonde qui a conduit en quelques années le jeune fonctionnaire des impôts à l'offrande paisible de lui-même, jusque dans la mort au service des plus méprisées.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 333  pages
    • Dimensions :  2.6cmx14.4cmx20.8cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   Cerf Paru le
    • Collection : EPIPHANIE
    • ISBN :  220408686X
    • EAN13 :  9782204086868
    • Classe Dewey :  274

    D'autres livres de Jean-Marie Gueullette

    Laisse Dieu être Dieu en toi

    « L'homme libre n'attend rien de Dieu et Dieu n'attend rien de lui, car l'union ne se situe pas dans la catégorie des choses que l'on donne et que l'on échange. Tout cela nous reste extérieur. L'union de l'homme détaché avec Dieu est une relation où l'homme se donne comme Dieu se donne. [....

    Petit traité de la prière silencieuse

    Le silence et l'intériorité ne sont pas l'apanage de l'Orient ; il existe une manière chrétienne très simple de prier en silence, en tentant de se recentrer inlassablement sur la présence de Dieu par la répétition intérieure de son Nom. Cette façon de prier a une longue histoire : on en...

    Revue d'éthique et de théologie morale : Le pouvoir de guérir : Enjeux anthropologiques, théologiques et éthiques

    La guérison est aujourd'hui une demande inflationniste qui marque de façon transversale de nombreuses pratiques cliniques et de moins nombreux champs de la réflexion : les Eglises - tant du point de vue pastoral que du point de vue théologique -, la philosophie, la médecine et les paramédecine...

    Reste auprès de moi, mon frère : Vivre la mort d'un ami

    Perdre un ami cher laisse dans une détresse d'autant plus grande que notre société ne prévoit pas de rite pour aider celui qui ne fait pas partie du cercle familial à faire son deuil. C'est à l'accompagnement d'un être, parfois plus proche du disparu que ne l'était un parent, que cet ouvrage...

    Voir tous les livres de Jean-Marie Gueullette

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Envoyé prêcher à des détenues condamnées aux travaux forcés, le père Lataste (1832-1869), dominicain, a été définitivement marqué par la rencontre " avec ces femmes qui étaient mes soeurs après tout, mes soeurs en Adam, mes soeurs en Jésus-Christ. " Il a constaté avec émerveillement qu'une vie ravagée par le crime pouvait connaître des évolutions surprenantes lorsqu'elle rencontrait la miséricorde de Dieu et la confiance manifestée par la société. Voulant que les femmes qui en portaient le désir ne trouvent plus d'obstacle à leur vocation, il a fondé une congrégation religieuse, les Dominicaines de Béthanie, qui mènent aujourd'hui encore une vie contemplative dans la fraternité entre celles qui ont connu la prison et celles qui ont eu un parcours plus paisible. À leur contact, des détenus américains se sont récemment engagés, eux aussi, à la suite du Christ avec le père Lataste, en fondant une fraternité laïque dominicaine dans leur prison ! Après l'édition critique de la prédication du père Lataste en prison (Prêcheur de la miséricorde, Éd. du Cerf, 1992), le frère Jean-Marie Gueullette, vice- postulateur de la cause de béatification du père Lataste, présente ici, à partir de l'abondante documentation rassemblée dans ce but, cette vie hors du commun, en mettant en valeur l'évolution spirituelle profonde qui a conduit en quelques années le jeune fonctionnaire des impôts à l'offrande paisible de lui-même, jusque dans la mort au service des plus méprisées.