share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Chemin oublié de Compostelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Chemin oublié de Compostelle

Le Chemin oublié de Compostelle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Chemin oublié de Compostelle"

Aller à Compostelle : en reprenant le chemin Primitif - ou voie du nord -, chemin de chrétienté depuis plus d'un millénaire, voie romaine tracée encore mille ans plus tôt, mais aussi chemin ancestral vieux d'au moins cent mille ans... Tous les peuples du passé : Celtes, Ibères, Goths et bien d'autres l'ont emprunté pour se rendre à Finisterra, en Galice, point d'extrême de l'Occident, " bout du bout " du monde, lieu mythique où le soleil meurt... De Soulac-sur-mer jusqu'à Hendaye, Philippe Lemonnier va retrouver une voie littorale oubliée. En Espagne, loin de prendre le Camino Frances, voie majeure depuis le Moyen Age, il parcourt le Camino Primitivo, longeant d'abord plein ouest les côtes basque et Cantabrique jusqu'à Ribadesalla, puis obliquant sud-sud-ouest à travers la montagne asturienne pour arriver en Galice et, de nouveau plein ouest, rallier Finisterra par Saint-Jacques de Compostelle. Au terme d'un périple de 1300 kilomètres, à pied et seul, Philippe Lemonnier aura cheminer un mois et demi au fil des légendes, récits colportés, renouvelés remodelés au cours des siècles et au goût des cultures. Il aura ainsi retrouvé l'esprit du voyage qui animait les pèlerins du Moyen Age.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 326  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.2cmx23.8cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Arthaud Paru le
  • Collection : La traversée des mondes
  • ISBN :  2700396014
  • EAN13 :  9782700396010
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Lemonnier

Le Voyage à pied : Chroniques de la pérégrination

Aujourd'hui, le voyage à pied ne relève plus que d'un choix - avec, au bout de nos pas, la rencontre de l'Autre, cet Étranger. Ne devrions-nous pas, alors, conférer à la marche à pied un caractère religieux, au sens de " ce qui nous relie " à nos origines, à la terre et aux hommes ? De l'Ho...

La grande traversée des Alpes : Du lac Léman à la mer Méditerranée - GR5

Traverser les Alpes, à pied, du lac Léman à la mer Méditerranée, est l'une des dernières grandes aventures humaines hexagonales à vivre en toute autonomie, à la seule force de son pas. Un rêve de liberté qu'il faut oser, pour tutoyer quelques-uns des hauts sommets d'Europe, loin de l'agita...

Voir tous les livres de Philippe Lemonnier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Aller à Compostelle : en reprenant le chemin Primitif - ou voie du nord -, chemin de chrétienté depuis plus d'un millénaire, voie romaine tracée encore mille ans plus tôt, mais aussi chemin ancestral vieux d'au moins cent mille ans... Tous les peuples du passé : Celtes, Ibères, Goths et bien d'autres l'ont emprunté pour se rendre à Finisterra, en Galice, point d'extrême de l'Occident, " bout du bout " du monde, lieu mythique où le soleil meurt... De Soulac-sur-mer jusqu'à Hendaye, Philippe Lemonnier va retrouver une voie littorale oubliée. En Espagne, loin de prendre le Camino Frances, voie majeure depuis le Moyen Age, il parcourt le Camino Primitivo, longeant d'abord plein ouest les côtes basque et Cantabrique jusqu'à Ribadesalla, puis obliquant sud-sud-ouest à travers la montagne asturienne pour arriver en Galice et, de nouveau plein ouest, rallier Finisterra par Saint-Jacques de Compostelle. Au terme d'un périple de 1300 kilomètres, à pied et seul, Philippe Lemonnier aura cheminer un mois et demi au fil des légendes, récits colportés, renouvelés remodelés au cours des siècles et au goût des cultures. Il aura ainsi retrouvé l'esprit du voyage qui animait les pèlerins du Moyen Age.