share_book
Envoyer cet article par e-mail

Chateaubriand : Poésie et Terreur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Chateaubriand : Poésie et Terreur

Chateaubriand : Poésie et Terreur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Chateaubriand : Poésie et Terreur"

Ce livre n'est pas une biographie de Chateaubriand. Il invite à une traversée du grand orage poétique des Mémoires d'outre-tombe et du champ magnétique au sein duquel il s'est formé. Il déploie le panorama des sentiments, des pensées, des passions d'un grand vivant qui fut aussi un grand poète, né vingt ans avant 1789 et mort pendant les journées d'émeute et de répression sanglante de juin 1848. Au cours de ce " siècle " qui aurait dû être en France celui de Louis XVI et d'un royaume réformé sur le modèle anglais, il aura été le témoin, parfois l'acteur et toujours l'interprète à la fois frémissant et profond, d'une cataracte de révolutions, commencée en Amérique et précipitée de ce côté de l'Atlantique par le régicide et par les flots de sang de la Terreur et de l'Empire. Nul n'aura été, au cours de cette genèse française du monde moderne, à la fois plus intérieur que l'auteur des Mémoires au drame mondial naissant, et plus vigilant à en prévoir les progrès pour le meilleur et pour le pire. M. F.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 779  pages
  • Dimensions :  3.8cmx12.6cmx19.0cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Tel
  • ISBN :  2070773205
  • EAN13 :  9782070773206
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc Fumaroli

L'Ecole du silence

Dans un XVIIe siècle religieux et encore artisanal, entre la voix et l'œil, la parole et l'image, l'art manuel et l'idée, la rhétorique académique elle-même n'interpose pas encore de paravents aussi opaques que ceux qui, aujourd'hui, divisent et disséminent notre regard. Comment retrouver ...

La Diplomatie de l'esprit

Le triomphe de la prose en France au XVIIe siècle n'a d'équivalent dans aucun pays d'Europe. Contre un art du génie réservé à des élus, la France classique choisit l'art de la conversation, contagieux et ouvert, propice à la sociabilité et à la négociation. La découverte du bien-lire ...

Quand l'Europe parlait francais

Au XVIIIe siècle, dans l'Europe des Lumières, toute l'élite parlait français. Suédois, Autrichiens, Italiens, Espagnols, Anglais, Russes, Prussiens, les rois, les diplomates, les femmes du monde, les écrivains, avaient plaisir à utiliser une langue comme le français. On trouvera dans ce [...

Prix : 98 DH

Voir tous les livres de Marc Fumaroli

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre n'est pas une biographie de Chateaubriand. Il invite à une traversée du grand orage poétique des Mémoires d'outre-tombe et du champ magnétique au sein duquel il s'est formé. Il déploie le panorama des sentiments, des pensées, des passions d'un grand vivant qui fut aussi un grand poète, né vingt ans avant 1789 et mort pendant les journées d'émeute et de répression sanglante de juin 1848. Au cours de ce " siècle " qui aurait dû être en France celui de Louis XVI et d'un royaume réformé sur le modèle anglais, il aura été le témoin, parfois l'acteur et toujours l'interprète à la fois frémissant et profond, d'une cataracte de révolutions, commencée en Amérique et précipitée de ce côté de l'Atlantique par le régicide et par les flots de sang de la Terreur et de l'Empire. Nul n'aura été, au cours de cette genèse française du monde moderne, à la fois plus intérieur que l'auteur des Mémoires au drame mondial naissant, et plus vigilant à en prévoir les progrès pour le meilleur et pour le pire. M. F.