share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Iran : De 1800 à nos jours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Iran : De 1800 à nos jours

L'Iran : De 1800 à nos jours

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'Iran : De 1800 à nos jours"

    Pourquoi l'Iran fait-il trembler l'Occident depuis un quart de siècle? Comment est née cette république islamique dont dépend peut-être aujourd'hui la paix au Moyen-Orient ? Depuis le règne de la dynastie Qâjâr jusqu'à l'élection présidentielle de juin 2009, le régime de Téhéran a subi une radicalisation progressive. Un nationalisme particulier, car inséparable de la religion, s'y est développé dès le XIXè siècle, en réaction contre les ingérences militaires, économiques et politiques des puissances européennes. Une première révolution, en 1906, a doté l'Iran d'une monarchie de type parlementaire. Soixante-dix ans plus tard, la révolution qui a renversé le chah a été menée par les mollas associés à des intellectuels libéraux et à des partis de gauche. Derrière le rideau de l'islam militant, les cortèges révolutionnaires réclamant l'indépendance et la liberté dénonçaient autant l'absolutisme du chah que l'impérialisme de Washington. À l'été 2009, les dissidents ont à nouveau envahi les rues de Téhéran pour dénoncer la dictature de Mahmud Ahmadinejad, fraîchement réélu dans des conditions douteuses. Mais le régime, malgré ses détracteurs et son isolement international, résiste encore. D'où tient-il alors son dynamisme, et de quelle légitimité se réclame-t-il?

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 472  pages
    • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx17.2cm
    • Poids : 340.2g
    • Editeur :   Flammarion Paru le
    • Collection : Champs Histoire
    • ISBN :  2081232413
    • EAN13 :  9782081232419
    • Langue : Français

    D'autres livres de Yann Richard

    L'Islam chiite : Croyances et idéologies

    Yann Richard, chercheur au CNRS, a été témoin de la Révolution iranienne et retourne depuis régulièrement en Iran. ...

    La Biélorussie. Une géographie historique

    Depuis 1991, la Biélorussie est devenue un état souverain de plein droit, grâce à la disparition de l'URSS. Mais malgré ce bouleversement social, politique et économique majeur, ce petit pays enclavé de l'Europe orientale n'a pas connu de grandes mutations. On aurait là plutôt une sorte de ...

    L'Iran : Naissance d'une république islamique

    Pourquoi le régime de Téhéran fait-il trembler l'Occident depuis un quart de siècle ? Comment est née cette république islamique dont dépend aujourd'hui la paix au Moyen-Orient ? Cet ouvrage montre que les méandres de l'histoire expliquent en grande partie la radicalisation de ce pays où le...

    Voir tous les livres de Yann Richard

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Pourquoi l'Iran fait-il trembler l'Occident depuis un quart de siècle? Comment est née cette république islamique dont dépend peut-être aujourd'hui la paix au Moyen-Orient ? Depuis le règne de la dynastie Qâjâr jusqu'à l'élection présidentielle de juin 2009, le régime de Téhéran a subi une radicalisation progressive. Un nationalisme particulier, car inséparable de la religion, s'y est développé dès le XIXè siècle, en réaction contre les ingérences militaires, économiques et politiques des puissances européennes. Une première révolution, en 1906, a doté l'Iran d'une monarchie de type parlementaire. Soixante-dix ans plus tard, la révolution qui a renversé le chah a été menée par les mollas associés à des intellectuels libéraux et à des partis de gauche. Derrière le rideau de l'islam militant, les cortèges révolutionnaires réclamant l'indépendance et la liberté dénonçaient autant l'absolutisme du chah que l'impérialisme de Washington. À l'été 2009, les dissidents ont à nouveau envahi les rues de Téhéran pour dénoncer la dictature de Mahmud Ahmadinejad, fraîchement réélu dans des conditions douteuses. Mais le régime, malgré ses détracteurs et son isolement international, résiste encore. D'où tient-il alors son dynamisme, et de quelle légitimité se réclame-t-il?