share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un coeur à vendre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un coeur à vendre

Un coeur à vendre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un coeur à vendre"

Une superbe demeure de style Tudor, des centaines d'hectares de bois et de champs, décidément c'est un bel héritage qui attend Sylvester Gilbraith, à condition d'épouser l'une des quatre petites-filles du défunt comte de Stoneridge... Probablement quatre oies blanches, écervelées et laides à faire peur. Quelle idée stupide ! Mais il n'a pas d'autre moyen d'entrer en possession de cette fortune. Autant rencontrer le plus vite possible les donzelles et choisir la moins sotte. Sylvester éperonne son cheval lorsque son regard tombe sur une sauvageonne plantée au beau milieu d'un ruisseau. Deux nattes noires encadrent son visage hâlé, contrastant avec de superbes yeux bleus. Sa jupe retroussée haut sur les hanches découvre des jambes fines au galbe délicat. " Sans doute une bohémienne en train de braconner des truites ", songe Sylvester, troublé par cette jeune beauté...

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 382  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • Collection : J'ai lu Aventures & Passions
  • ISBN :  2290342262
  • EAN13 :  9782290342268
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Jane Feather

Pour une rose d'argent

Ouf ! Arielle est parvenue à échapper au pire : la nuit de noces. Car, elle se l'est juré, jamais elle ne sera à Simon Hawkesmoor, l'époux que lui a imposé la reine Anne. Un simple prétexte a suffi à l'écarter de sa chambre. Presque trop facile ! Brusquement, la porte de sa chambre s'ouvre ...

La femme fatale

A vingt-huit ans, Guenièvre Mallory se retrouve veuve pour la quatrième fois ! Des soupçons commencent à peser sur elle : cette femme d'une habileté redoutable a rédigé elle-même ses contrats de mariage. Et chacun stipulait qu'en cas de décès de son époux, c'est elle qui hériterait de se...

La maîtresse de l'espion

Londres, 1552. Espion au service de l'ambassadeur de France, Owen d'Arcy reçoit l'ordre pour le moins étrange de séduire une jeune veuve, lady Pennie Bryanston, confidente de la reine Marie. L'ambassadeur espère ainsi percer les projets que la reine échafaude avec son cousin, l'empereur Charles...

La Nuit de Saint-Pétersbourg

Après l'assassinat de ses parents par l'impératrice Catherine, Sophia a été élevée par son grand-père loin des intrigues de la cour. Une enfance libre à chevaucher dans les grands espaces des steppes russes. Impétueuse et fière, Sophia n'en a toujours fait qu'à sa tête. Mais l'impératri...

Voir tous les livres de Jane Feather

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Une superbe demeure de style Tudor, des centaines d'hectares de bois et de champs, décidément c'est un bel héritage qui attend Sylvester Gilbraith, à condition d'épouser l'une des quatre petites-filles du défunt comte de Stoneridge... Probablement quatre oies blanches, écervelées et laides à faire peur. Quelle idée stupide ! Mais il n'a pas d'autre moyen d'entrer en possession de cette fortune. Autant rencontrer le plus vite possible les donzelles et choisir la moins sotte. Sylvester éperonne son cheval lorsque son regard tombe sur une sauvageonne plantée au beau milieu d'un ruisseau. Deux nattes noires encadrent son visage hâlé, contrastant avec de superbes yeux bleus. Sa jupe retroussée haut sur les hanches découvre des jambes fines au galbe délicat. " Sans doute une bohémienne en train de braconner des truites ", songe Sylvester, troublé par cette jeune beauté...