share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'espion de la couronne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'espion de la couronne

L'espion de la couronne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'espion de la couronne"

Le 7 avril 1813, dans un moment d'exaspération, Agatha Cunnington s'était inventé un mari, Mortimer Applequist. Ce subterfuge lui avait permis de voyager tranquillement jusqu'à Londres, de louer une petite maison et d'embaucher quelques domestiques à qui elle avait expliqué que son époux était en voyage. Jouissant désormais d'une pleine liberté, elle allait pouvoir enquêter sur la disparition de son frère. Malheureusement, vanter à qui voulait l'entendre les qualités et les exploits de Mortimer avait éveillé des curiosités. Il fallait maintenant trouver un homme pour tenir ce rôle pendant quelques jours. Quelqu'un d'assez fruste pour ne pas poser de questions. Agatha avait donc jeté son dévolu sur un ramoneur. Mais une fois lavé de la suie qui masquait son visage, l'inconnu avait révélé une beauté de dieu grec. Un visage parfait, un corps de rêve - épaules carrées, torse musclé, ventre plat... Bonté divine !

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 342  pages
  • Dimensions :  1.7cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Editions 84 Paru le
  • Collection : J'ai lu Aventures & Passions
  • ISBN :  229034429X
  • EAN13 :  9782290344293
  • Classe Dewey :  813.6
  • Langue : Français

D'autres livres de Celeste Bradley

Une charmante espionne

Rose Lacey ne regrette certes pas d'avoir abandonné sa vie de domestique pour devenir apprentie espionne au club des Menteurs, un réseau d'agents secrets au service de la Couronne britannique. Elle, la roturière sans éducation, s'exerce maintenant au combat et se plonge dans l'étude des livres....

Le club des Menteurs : L'espion de la couronne ; Un imposteur à la cour

L'espion de la couronne : Avec pour seul indice une lettre signée " Le Griffon ", Agatha Cunnington part à Londres pour enquêter sur la disparition de son frère. Pour voyager tranquillement, elle s'est inventé un mari. Maintenant, il faut qu'elle trouve un homme pour tenir ce rôle. Elle engage...

Un imposteur à la cour

Londres, 1813. Depuis quelques mois, le public s'arrache les exemplaires du London Sun. Un caricaturiste de génie y épingle les plus hauts personnages de la société britannique, dont il dévoile les travers et les vices. Signés " Sir Thorogood ", les dessins sont livrés par une domestique, qui...

Voir tous les livres de Celeste Bradley

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 7 avril 1813, dans un moment d'exaspération, Agatha Cunnington s'était inventé un mari, Mortimer Applequist. Ce subterfuge lui avait permis de voyager tranquillement jusqu'à Londres, de louer une petite maison et d'embaucher quelques domestiques à qui elle avait expliqué que son époux était en voyage. Jouissant désormais d'une pleine liberté, elle allait pouvoir enquêter sur la disparition de son frère. Malheureusement, vanter à qui voulait l'entendre les qualités et les exploits de Mortimer avait éveillé des curiosités. Il fallait maintenant trouver un homme pour tenir ce rôle pendant quelques jours. Quelqu'un d'assez fruste pour ne pas poser de questions. Agatha avait donc jeté son dévolu sur un ramoneur. Mais une fois lavé de la suie qui masquait son visage, l'inconnu avait révélé une beauté de dieu grec. Un visage parfait, un corps de rêve - épaules carrées, torse musclé, ventre plat... Bonté divine !