share_book
Envoyer cet article par e-mail

Théâtre complet

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Théâtre complet

Théâtre complet

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Théâtre complet"

    Depuis plus de cinq siècles, dominant la ville de Grenade, l'Alhambra, « la muraille rouge », exerce une fascination inégalée sur des myriades de visiteurs, éblouis par les enchantements du décor arabe, l'omniprésence de la polychromie, les entrelacs infinis des mosaïques de faïence émaillée. Mais ce livre transporte les lecteurs au-delà du charme des apparences : il révèle une structure secrète qui remonte à la tradition du Temple de Salomon, à l'agencement des palais sassanides héritiers des Grands Rois achéménides, que les souverains hellénistiques puis les califes de l'Islam ont perpétué et transmis aux rois très catholiques. Les résonances des syncrétismes au fil des siècles, la dimension initiatique du parcours s'imposent à l'évidence de la lecture par la grâce d'un discours limpide et d'une mise en pages qui multiplie les perspectives et les jeux de miroirs. Forteresse à l'extérieur, l'Alhambra révèle au-dedans un décor destiné aux fastes d'une monarchie hautement cultivée et donne à admirer le chant du cygne de l'art d'Al-Andalus, avec ses circulations inattendues, ses espaces tantôt clos tantôt ouverts sur des bassins où se mirent des ornementations en stuc ajouré, des mosaïques géométriques aux rythmes obsessionnels, des voûtes à stalactites... Autant d'éléments fui offrent une image de l'Éden promis aux Elus par les sourates du Coran : paradis terrestre des sultans nasrides. Ici, s'est perpétué, sans faille, le legs des anciens : rois hellénistiques, empereurs romains, basileus byzantins, califes de Bagdad ou de Cordoue; ici a survécu une image du monde, une cosmologie remontant à Platon, Ptolémée ou Cicéron. Ici, chaque allusion des poètes résonne comme une réminiscence, chaque inscription évoque un univers et un système astral issus des textes savants d'Alexandrie, de Samarcande ou du Caire. Le ciel et le cosmos tout entier se reflètent dans ces palais et l'habitent autant que les sourates du Coran qui ornent les murs ou que les strophes d'Ibn Zamrak qui chantent les splendeurs de ce monde perdu. Art de vivre et savoir ne font qu'un : le palais en est l'expression la plus pure, il incarne à lui seul le haut lieu de rencontres de cultures prestigieuses. Largement inspiré du modèle sacré représenté par le Palais de Salomon, il revêt un caractère proprement universel, « oecuménique », conjuguant les traditions des peuples du Livre au riche enseignement scientifique de l'Antiquité, dont les Arabes étaient les dépositaires. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 221  pages
    • Dimensions :  3.0cmx26.0cmx33.0cm
    • Poids : 2018.5g
    • Editeur :   Imprimerie Nationale Paru le
    • Collection : Le Spectateur français
    • ISBN :  2110811293
    • EAN13 :  9782110811295

    D'autres livres de le Philosophe Sénèque

    Lettres à Lucilius

    Prix : 104 DH
    Lettres à Lucilius

    Ces lettres sont comme le journal intime et philosophique de Sénèque. Il y évoque ses doutes et ses drames de conscience, affronte les grands problèmes philosophiques et moraux que chacun se pose, en son temps comme aujourd'hui, et leur apporte des réponses empreintes d'une sagesse prudente ...

    Voir tous les livres de le Philosophe Sénèque

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Depuis plus de cinq siècles, dominant la ville de Grenade, l'Alhambra, « la muraille rouge », exerce une fascination inégalée sur des myriades de visiteurs, éblouis par les enchantements du décor arabe, l'omniprésence de la polychromie, les entrelacs infinis des mosaïques de faïence émaillée. Mais ce livre transporte les lecteurs au-delà du charme des apparences : il révèle une structure secrète qui remonte à la tradition du Temple de Salomon, à l'agencement des palais sassanides héritiers des Grands Rois achéménides, que les souverains hellénistiques puis les califes de l'Islam ont perpétué et transmis aux rois très catholiques. Les résonances des syncrétismes au fil des siècles, la dimension initiatique du parcours s'imposent à l'évidence de la lecture par la grâce d'un discours limpide et d'une mise en pages qui multiplie les perspectives et les jeux de miroirs. Forteresse à l'extérieur, l'Alhambra révèle au-dedans un décor destiné aux fastes d'une monarchie hautement cultivée et donne à admirer le chant du cygne de l'art d'Al-Andalus, avec ses circulations inattendues, ses espaces tantôt clos tantôt ouverts sur des bassins où se mirent des ornementations en stuc ajouré, des mosaïques géométriques aux rythmes obsessionnels, des voûtes à stalactites... Autant d'éléments fui offrent une image de l'Éden promis aux Elus par les sourates du Coran : paradis terrestre des sultans nasrides. Ici, s'est perpétué, sans faille, le legs des anciens : rois hellénistiques, empereurs romains, basileus byzantins, califes de Bagdad ou de Cordoue; ici a survécu une image du monde, une cosmologie remontant à Platon, Ptolémée ou Cicéron. Ici, chaque allusion des poètes résonne comme une réminiscence, chaque inscription évoque un univers et un système astral issus des textes savants d'Alexandrie, de Samarcande ou du Caire. Le ciel et le cosmos tout entier se reflètent dans ces palais et l'habitent autant que les sourates du Coran qui ornent les murs ou que les strophes d'Ibn Zamrak qui chantent les splendeurs de ce monde perdu. Art de vivre et savoir ne font qu'un : le palais en est l'expression la plus pure, il incarne à lui seul le haut lieu de rencontres de cultures prestigieuses. Largement inspiré du modèle sacré représenté par le Palais de Salomon, il revêt un caractère proprement universel, « oecuménique », conjuguant les traditions des peuples du Livre au riche enseignement scientifique de l'Antiquité, dont les Arabes étaient les dépositaires. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.