share_book
Envoyer cet article par e-mail

La montagne des boeufs sauvages

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La montagne des boeufs sauvages

La montagne des boeufs sauvages

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La montagne des boeufs sauvages"

"Je suis né, dans cette vallée de la "montagne des boeufs sauvages", serrée par les hauteurs rondes aux couleurs délavées, rousses et bleuies, comme des ressacs pétrifiés de vagues écumées. Je suis né là, j'y ai grandi, j'y ai creusé un terrier, parmi les gens d'ici, je suis l'un d'eux, je suis, du moins j'espère, des leurs... " Depuis Un été en pente douce jusqu'à C'est ainsi que les hommes, vivent, les Vosges hantent toute l'oeuvre de Pierre Pelot, l'irriguent, lui donnent forme: rarement aura été donnée à lire pareille adéquation entre un écrivain et le lieu où il vit depuis toujours. Pays de vent, pays de rocaille, pays de rivière, pays d'arbres, qui montent autant de la terre qu'ils descendent du ciel, pays d'hommes rudes et secrets. Pays de parole rare, pays d'ombre, pays de fantômes, aussi, où l'on dirait que rôdent encore dans les futaies chasseurs sauvages et froustiers. Pays de Pierre Pelot. Et quand il s'évade, grand voyageur résolument immobile qui se sera projeté à peu près partout, aussi bien dans le temps qu'à la surface du globe, sans jamais quitter son pays, au fil de près de deux cents romans, c'est toujours, dirait-on, le bruissement qui s'entend de ce pays qui l'a peu à peu façonné. Les Vosges de Pierre Pelot, tissées des mille fils de la mémoire, bruissant de mille récits, rugueux et tendres à la fois, tragiques et drolatiques, où l'enfance se mêle à l'histoire, chant d'amour à la nature et aux gens de ce pays si singulier, où chaque personne évoquée prend les dimensions d'un personnage de roman: jamais Pelot ne s'était livré ainsi, à travers ce pays tout à la fois réel et rêvé: son pays.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 281  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx22.0cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Hoebeke Paru le
  • Collection : Etonnants voyageurs
  • ISBN :  284230344X
  • EAN13 :  9782842303440
  • Classe Dewey :  843

D'autres livres de Pierre Pelot

La piste du Dakota

La guerre de Sécession s'achève. Deux mille têtes de bétail quittent les pâturages secs de l'Arkansas du Sud pour le Pays-de-l'herbe-verte du Nord-Dakota. Au milieu des sudistes vaincus, Brad le nordiste et son compagnon indien Attowack prennent la piste du Dakota pour conduire cette ...

Prix : 69 DH
Sous le vent du monde, tome 5

32 000 ans av. J.-C., au paléolithique supérieur, au bord de la mer qui sera un jour la Méditerranée, vivent les Doah, hommes de Cro-Magnon. Isolés sur le bord de la grande eau, les Doah n'ont pas croisé d'autres hommes depuis longtemps. Il pleut sans cesse et la mer continue de monter, comme ...

Prix : 75 DH

Ce soir, les souris sont bleues

" C'est au cours de cet été que tout le monde, là-haut, devint dingo, dans cette chaleur qui déferla et qui aurait fait fondre les pierres du chemin si les jours avaient compté une heure ou deux en plus. " Là-haut habitent Elian, cinquante ans, Anjo, trente ans, et surtout Cinq-Six-Mouches, ...

Prix : 95 DH
Sous le vent du monde, tome 4

65 000 ans avant notre ère, les Wurehwê, hommes de Neandertal, vivent sur un territoire qui bien plus tard s'appellera la France. Le froid descendu de la source du vent et de la bouche du ciel s'étend, et les troupeaux nourriciers fuient vers le sud, laissant les hommes démunis. Alors Eheni ...

Prix : 95 DH

Voir tous les livres de Pierre Pelot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Je suis né, dans cette vallée de la "montagne des boeufs sauvages", serrée par les hauteurs rondes aux couleurs délavées, rousses et bleuies, comme des ressacs pétrifiés de vagues écumées. Je suis né là, j'y ai grandi, j'y ai creusé un terrier, parmi les gens d'ici, je suis l'un d'eux, je suis, du moins j'espère, des leurs... " Depuis Un été en pente douce jusqu'à C'est ainsi que les hommes, vivent, les Vosges hantent toute l'oeuvre de Pierre Pelot, l'irriguent, lui donnent forme: rarement aura été donnée à lire pareille adéquation entre un écrivain et le lieu où il vit depuis toujours. Pays de vent, pays de rocaille, pays de rivière, pays d'arbres, qui montent autant de la terre qu'ils descendent du ciel, pays d'hommes rudes et secrets. Pays de parole rare, pays d'ombre, pays de fantômes, aussi, où l'on dirait que rôdent encore dans les futaies chasseurs sauvages et froustiers. Pays de Pierre Pelot. Et quand il s'évade, grand voyageur résolument immobile qui se sera projeté à peu près partout, aussi bien dans le temps qu'à la surface du globe, sans jamais quitter son pays, au fil de près de deux cents romans, c'est toujours, dirait-on, le bruissement qui s'entend de ce pays qui l'a peu à peu façonné. Les Vosges de Pierre Pelot, tissées des mille fils de la mémoire, bruissant de mille récits, rugueux et tendres à la fois, tragiques et drolatiques, où l'enfance se mêle à l'histoire, chant d'amour à la nature et aux gens de ce pays si singulier, où chaque personne évoquée prend les dimensions d'un personnage de roman: jamais Pelot ne s'était livré ainsi, à travers ce pays tout à la fois réel et rêvé: son pays.