share_book
Envoyer cet article par e-mail

Du son au signe : Histoire de la notation musicale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Du son au signe : Histoire de la notation musicale

Du son au signe : Histoire de la notation musicale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Du son au signe : Histoire de la notation musicale"

    Tout au long de l'histoire de la musique occidentale, la notation n'a jamais cessé d'évoluer, épousant, devançant même parfois, ses mutations successives. Le solfège, qui est souvent considéré comme un fait acquis, est la conséquence de nombreux tâtonnements. Et, pour ce qui est de la musique de notre temps, il a aussi montré ses limites, ne s'appliquant qu'à une zone relativement limitée de l'univers sonore. En fait, selon qu'il concerne telle ou telle propriété du son, chaque signe a son histoire, et chaque état de la notation témoigne des préoccupations des compositeurs à une époque donnée. Que l'on soit ou non familier avec les principes de l'écriture musicale, on peut difficilement rester insensible à l'attrait plastique de toutes ces partitions, manuscrites ou imprimées, car même si l'on n'en saisit pas les codes de référence, elles portent l'empreinte de gestes et de rythmes qui s'imposent d'emblée sur un plan visuel.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 143  pages
    • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx23.2cm
    • Poids : 458.1g
    • Editeur :   Editions Alternatives Paru le
    • Collection : Ecritures
    • ISBN :  2862274399
    • EAN13 :  9782862274393
    • Langue : Français

    D'autres livres de Jean-Yves Bosseur

    Vocabulaire des Arts plastiques du XXe siècle

    "All-over", "dripping", "mobile", "performance", "ready-made"... voici un répertoire alphabétique des termes clés se rapportant à la théorie et à la pratique des arts plastiques de ce siècle. Des commentaires clairs et rigoureux cernent les notions évoquées et introduisent un ensemble de ci...

    Musiques contemporaines : Perspectives analytiques (1950-1985)

    Cet ouvrage est centré sur un ensemble d'œuvres de compositeurs qui ont été déterminants pour la pensée musicale après la Seconde Guerre mondiale : Berio, Boucourechliev, Boulez, Cage, Carter, Dallapiccola, Dutilleux, Feldman, Kagel, Kurtag, Ligeti, Lutoslawski, Nono, Ohana, Penderecki, Pouss...

    Voir tous les livres de Jean-Yves Bosseur

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Tout au long de l'histoire de la musique occidentale, la notation n'a jamais cessé d'évoluer, épousant, devançant même parfois, ses mutations successives. Le solfège, qui est souvent considéré comme un fait acquis, est la conséquence de nombreux tâtonnements. Et, pour ce qui est de la musique de notre temps, il a aussi montré ses limites, ne s'appliquant qu'à une zone relativement limitée de l'univers sonore. En fait, selon qu'il concerne telle ou telle propriété du son, chaque signe a son histoire, et chaque état de la notation témoigne des préoccupations des compositeurs à une époque donnée. Que l'on soit ou non familier avec les principes de l'écriture musicale, on peut difficilement rester insensible à l'attrait plastique de toutes ces partitions, manuscrites ou imprimées, car même si l'on n'en saisit pas les codes de référence, elles portent l'empreinte de gestes et de rythmes qui s'imposent d'emblée sur un plan visuel.