share_book
Envoyer cet article par e-mail

1956, une date européenne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
1956, une date européenne

1956, une date européenne

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "1956, une date européenne"

1956 est l'une des dates essentielles de l'histoire de l'Europe contemporaine. Il y a plus d'un demi-siècle, en effet, les deux Europe ont été traversées par une formidable onde de choc d'Est en Ouest : le rapport Khrouchtchev au XXe Congrès du PCUS, l'Octobre polonais et l'intervention soviétique en Hongrie. Par les textes qui le composent, cet ouvrage insiste sur le caractère organiquement européen de l'héritage de 1956. Fruit du colloque international qui s'est tenu à Science Po en 2006, il contribue à rapprocher les mémoires des anciens et des nouveaux membres de l'Union européenne. L'année 1956 n'a pas toujours été perçue comme cette date qui relie tout notre continent - tantôt cantonnée au cadre national, polonais ou hongrois, tantôt instrumentalisée dans les enjeux de politique intérieure de pays occidentaux, notamment pour affaiblir des partis communistes encore relativement puissants en France ou en Italie. L'hypothèse du grand troc diplomatique " à vous Suez, à nous Budapest " n'avait fait que creuser encore la séparation en deux réalités d'apparence distinctes. L'européanisation de l'événement n'est venue que bien plus tard. Et pour qu'elle s'accomplisse pleinement, il a fallu deux tournants de l'Histoire : la fin du communisme est-européen en 1989 et l'adhésion des pays de l'Europe centrale à l'Union européenne en 2004.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 475  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.0cmx22.6cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Noir Sur Blanc Paru le
  • Collection : Essais et documents
  • ISBN :  2882502427
  • EAN13 :  9782882502421
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de  Marc Lazar

L'Italie entre le XXe et le XXIe siècle : la transition infinie : Edition bilingue français-italien

Depuis 1992, à la suite notamment du phénomène Mani pulite et après la fin de la première République, l'Italie n'a eu de cesse de modifier ses institutions. La République parlementaire, issue du référendum de juin 1946 et de la Constitution du 1er janvier 1948 - sur laquelle s'est construit...

Voir tous les livres de  Marc Lazar

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

1956 est l'une des dates essentielles de l'histoire de l'Europe contemporaine. Il y a plus d'un demi-siècle, en effet, les deux Europe ont été traversées par une formidable onde de choc d'Est en Ouest : le rapport Khrouchtchev au XXe Congrès du PCUS, l'Octobre polonais et l'intervention soviétique en Hongrie. Par les textes qui le composent, cet ouvrage insiste sur le caractère organiquement européen de l'héritage de 1956. Fruit du colloque international qui s'est tenu à Science Po en 2006, il contribue à rapprocher les mémoires des anciens et des nouveaux membres de l'Union européenne. L'année 1956 n'a pas toujours été perçue comme cette date qui relie tout notre continent - tantôt cantonnée au cadre national, polonais ou hongrois, tantôt instrumentalisée dans les enjeux de politique intérieure de pays occidentaux, notamment pour affaiblir des partis communistes encore relativement puissants en France ou en Italie. L'hypothèse du grand troc diplomatique " à vous Suez, à nous Budapest " n'avait fait que creuser encore la séparation en deux réalités d'apparence distinctes. L'européanisation de l'événement n'est venue que bien plus tard. Et pour qu'elle s'accomplisse pleinement, il a fallu deux tournants de l'Histoire : la fin du communisme est-européen en 1989 et l'adhésion des pays de l'Europe centrale à l'Union européenne en 2004.