share_book
Envoyer cet article par e-mail

Néron le poète ensanglanté

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Néron le poète ensanglanté

Néron le poète ensanglanté

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Néron le poète ensanglanté"

Quand en avril 65 Néron, alors âgé de vingt-huit ans, déjoue le complot fomenté contre lui par son entourage, il fait éliminer tous ceux qui s'opposent à ses visions d'avenir : son maître Sénèque et tous les membres de la conspiration. Si l'on ajoute à cela qu'il s'est aussi débarrassé de son encombrante mère Agrippine la Jeune, on peut comprendre que beaucoup en aient fait le personnage le plus inhumain et le plus " sanglant " de l'histoire romaine. Roger Caratini nous en dresse un portrait beaucoup moins caricatural : un prince ni plus ni moins cruel que ses prédécesseurs, et soucieux, par sa répression, d'éviter une troisième guerre civile. Un grand politique qui a définitivement pacifié le monde romain avec ses généraux, écrasé l'insurrection gauloise et, surtout, voulu transformer l'esprit de l'époque, trop matérialiste à son goût. Fasciné par la civilisation gréco-alexandrine, favorisant les " cercles philosophiques ", qui était donc Néron ? Un empereur inspiré arrivé trop tôt au pouvoir ? Un " introverti actif primaire " ? Un poète maudit qui se tranchera la gorge de désespoir ? Ce livre passionnant nous propose d'y réfléchir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 281  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Michel Lafon Paru le
  • ISBN :  2840989093
  • EAN13 :  9782840989097
  • Classe Dewey :  937
  • Langue : Français

D'autres livres de Roger Caratini

Jules César

Un siècle avant Jésus-Christ, Rome est devenue, selon l'expression méprisante du prince berbère Jugurtha "une ville à vendre" que se disputent les combinards et politiciens. Un jeune homme noble, mais pauvre, que l'on dit descendant de Vénus, rejoint le camp des "populaires" et conçoit un ...

Initiation à la philosophie

Que faut-il retenir de 3 000 ans de philosophie ? Cet ouvrage de référence, divisé en deux parties, comprend : - une synthèse de l'histoire de la philosophie, des présocratiques à l'aube du XXe siècle ; des explications simples sur les principaux systèmes ; des « fiches » pour lire et reli...

Néron : Le poète ensanglanté

Auteur de très nombreux ouvrages à caractères historique ainsi que de L'Année de la science et des dictionnaires « des nationalités », « des découvertes » et « des personnages », Roger Caratini mobilise son exceptionnelle érudition pour se pencher sur l'Egypte ancienne et la manière co...

Prix : 85 DH
Jeanne d'Arc: De Domrémy à Orléans et du bûcher à la légende

Foi, bravoure, fidélité à son roi ; ces vertus ont fait de Jeanne d'Arc la plus révérée des héroïnes françaises. Cependant, si la figure de la Pucelle est entrée dans la légende, son rôle historique a rarement été abordé au regard des seules sources scientifiques fiables, soit, pour l...

Voir tous les livres de Roger Caratini

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Quand en avril 65 Néron, alors âgé de vingt-huit ans, déjoue le complot fomenté contre lui par son entourage, il fait éliminer tous ceux qui s'opposent à ses visions d'avenir : son maître Sénèque et tous les membres de la conspiration. Si l'on ajoute à cela qu'il s'est aussi débarrassé de son encombrante mère Agrippine la Jeune, on peut comprendre que beaucoup en aient fait le personnage le plus inhumain et le plus " sanglant " de l'histoire romaine. Roger Caratini nous en dresse un portrait beaucoup moins caricatural : un prince ni plus ni moins cruel que ses prédécesseurs, et soucieux, par sa répression, d'éviter une troisième guerre civile. Un grand politique qui a définitivement pacifié le monde romain avec ses généraux, écrasé l'insurrection gauloise et, surtout, voulu transformer l'esprit de l'époque, trop matérialiste à son goût. Fasciné par la civilisation gréco-alexandrine, favorisant les " cercles philosophiques ", qui était donc Néron ? Un empereur inspiré arrivé trop tôt au pouvoir ? Un " introverti actif primaire " ? Un poète maudit qui se tranchera la gorge de désespoir ? Ce livre passionnant nous propose d'y réfléchir.