share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sans escale - Un tour du monde en solitaire à la voile

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sans escale - Un tour du monde en solitaire à la voile

Sans escale - Un tour du monde en solitaire à la voile

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Sans escale - Un tour du monde en solitaire à la voile"

    Affronter la mer, et l'affronter seul : tel est le défi que Christophe Houdaille a relevé lors d'une circumnavigation de 28 000 milles par les furieuses latitudes australes. Après avoir appareillé des Malouines sur Saturnin, son fidèle cotre de II mètres, le navigateur connaît les houles du Grand Sud, les bords tirés pour doubler les trois grands caps - Bonne-Espérance, Leeuwin, Horn -, le renoncement aux îles laissées dans son sillage. Pendant huit mois, il fait l'expérience des veilles et du point aux étoiles, de la beauté du ciel et des aubes océaniques, du pont balayé par les embruns et de la cabine chahutée par les vagues. Il éprouve la solitude, mais goûte aussi la compagnie des oiseaux et des dauphins, la joie de se sentir libre et de mener à bien la plus formidable des aventures : sans escale, pour mieux communier avec le monde.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 275  pages
    • Dimensions :  3.0cmx14.0cmx22.4cm
    • Poids : 399.2g
    • Editeur :   Editions Transboréal Paru le
    • Collection : Sillages
    • ISBN :  2361570246
    • EAN13 :  9782361570248
    • Classe Dewey :  796
    • Langue : Français

    D'autres livres de Christophe Houdaille

    Le Chant des voiles - Petites pensées sur la navigation hauturière

    La collection " Petite philosophie du voyage " invite Christophe Houdaille, navigateur, à dévoiler l'âpre liberté du marin, conquise dans la solitude, le sel et les embruns. Qu'il soit côtier ou hauturier, le voyage à la voile est un corps à corps avec le bateau, qui permet de toujours repous...

    Au vent des Kerguelen - Un séjour solitaire dans les îles de la Désolation

    Parti de La Rochelle sur son cotre de i11 mètres, Christophe Houdaille parvient aux Kerguelen après trois mois de mer. Durant un an et demi, il séjourne seul sur l'archipel, au coeur des Cinquantièmes hurlants. Son voilier Saturnin devient son partenaire dans l'exploration du littoral et son abr...

    Voir tous les livres de Christophe Houdaille

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Affronter la mer, et l'affronter seul : tel est le défi que Christophe Houdaille a relevé lors d'une circumnavigation de 28 000 milles par les furieuses latitudes australes. Après avoir appareillé des Malouines sur Saturnin, son fidèle cotre de II mètres, le navigateur connaît les houles du Grand Sud, les bords tirés pour doubler les trois grands caps - Bonne-Espérance, Leeuwin, Horn -, le renoncement aux îles laissées dans son sillage. Pendant huit mois, il fait l'expérience des veilles et du point aux étoiles, de la beauté du ciel et des aubes océaniques, du pont balayé par les embruns et de la cabine chahutée par les vagues. Il éprouve la solitude, mais goûte aussi la compagnie des oiseaux et des dauphins, la joie de se sentir libre et de mener à bien la plus formidable des aventures : sans escale, pour mieux communier avec le monde.