share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les seigneurs de la finance; La crise de 1929 : Les banquiers qui ont ruiné le monde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les seigneurs de la finance; La crise de 1929 : Les banquiers qui ont ruiné le monde

Les seigneurs de la finance; La crise de 1929 : Les banquiers qui ont ruiné le monde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les seigneurs de la finance; La crise de 1929 : Les banquiers qui ont ruiné le monde"

    C'est l'histoire de quatre personnages emblématiques et presque inconnus du grand public, qui ont mené le monde économique à sa perte, et préparé ainsi le terrain propice à la Seconde Guerre mondiale: l'Américain Benjamin Strong de la Banque de la Réserve fédérale de New York ; énergique mais dépassé, le dépressif et énigmatique Montagu Norman de la Banque d'Angleterre ; Hjalmar Schacht, brillant et arrogant banquier de la Reichsbank et Emile Moreau, gouverneur xénophobe et paranoïaque de la Banque de France. Après la Première Guerre mondiale, ces hommes puissants et charismatiques entreprirent de reconstruire le monde de la finance internationale et, pendant un bref moment, l'on put croire qu'ils avaient réussi. Mais très vite, des failles apparurent dans le système qu'ils avaient échafaudé et le monde entra dans la spirale de la Grande Dépression. En pleine crise de l'économie mondiale, 1929 demeure un modèle du genre et une référence dans l'histoire de la finance. Liaquat Ahamed souligne ici l'impact énorme de quelques décisions et la fragilité d'un système qui repose sur des êtres humains faillibles. L'écho de cette lecture économique de l'Histoire est d'autant plus fort et pertinent aujourd'hui que les responsabilités humaines sont mises en cause à tous les niveaux du monde de la finance.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 467  pages
    • Dimensions :  5.2cmx15.0cmx22.8cm
    • Poids : 698.5g
    • Editeur :   Plon Paru le
    • ISBN :  2259210937
    • EAN13 :  9782259210935

    D'autres livres de Liaquat Ahamed

    Lords of Finance: The Bankers Who Broke the World

    A vivid, dramatic account of the four men whose personal and professional actions led to the world economic collapse of the late 1920's --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre....

    Voir tous les livres de Liaquat Ahamed

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    C'est l'histoire de quatre personnages emblématiques et presque inconnus du grand public, qui ont mené le monde économique à sa perte, et préparé ainsi le terrain propice à la Seconde Guerre mondiale: l'Américain Benjamin Strong de la Banque de la Réserve fédérale de New York ; énergique mais dépassé, le dépressif et énigmatique Montagu Norman de la Banque d'Angleterre ; Hjalmar Schacht, brillant et arrogant banquier de la Reichsbank et Emile Moreau, gouverneur xénophobe et paranoïaque de la Banque de France. Après la Première Guerre mondiale, ces hommes puissants et charismatiques entreprirent de reconstruire le monde de la finance internationale et, pendant un bref moment, l'on put croire qu'ils avaient réussi. Mais très vite, des failles apparurent dans le système qu'ils avaient échafaudé et le monde entra dans la spirale de la Grande Dépression. En pleine crise de l'économie mondiale, 1929 demeure un modèle du genre et une référence dans l'histoire de la finance. Liaquat Ahamed souligne ici l'impact énorme de quelques décisions et la fragilité d'un système qui repose sur des êtres humains faillibles. L'écho de cette lecture économique de l'Histoire est d'autant plus fort et pertinent aujourd'hui que les responsabilités humaines sont mises en cause à tous les niveaux du monde de la finance.