share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Deux Sources de la morale et de la religion

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Deux Sources de la morale et de la religion

Les Deux Sources de la morale et de la religion

  (Auteur)


Prix : 110,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Deux Sources de la morale et de la religion"

Comment les sociétés se forment-elles ? Pourquoi s'affrontent-elles ? Ces conflits peuvent-ils être évités ? Morale et religion visent-elles seulement à rendre possible la vie en société, ou permettent-elles à l'espèce humaine de dépasser sa condition naturelle et de trouver une issue à la violence ? Telles sont quelques-unes des questions au coeur des Deux Sources de la morale et de la religion (1932), la somme de philosophie morale et politique de Bergson, qui fut aussi son dernier grand livre. Dans ce texte hanté par le spectre de la guerre et par le développement de la technique, mais aussi guidé par une méditation sur le mysticisme chrétien, Bergson articule l'étude de la société à sa philosophie de la vie. Mettant sa doctrine à l'épreuve, il s'efforce de formuler des principes d'action pour des hommes devenus conscients de la nécessité d'affronter leur destin commun. Et tandis que "l'humanité gémit, à demi écrasée sous le poids des progrès qu'elle a faits", il nous rappelle que son avenir dépend d'elle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 446  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : GF
  • ISBN :  2081270293
  • EAN13 :  9782081270299
  • Langue : Français

D'autres livres de Henri Bergson

L'évolution créatrice (Edition critique)

Si la vie est une évolution, alors elle doit expliquer jusqu'à la connaissance, l'intelligence, la science et la technique de l'homme, l'homo faber ; si il y a en elle de la création, alors ce n'est pas un postulat extérieur, mais dans son histoire et dans notre vie même qu'on doit [....]...

Prix : 202 DH
Essai sur les données immédiates de la conscience Edition critique

La durée - le temps réel - nous est masquée par l'espace ; avec elle, c'est la réalité singulière de notre conscience qui nous échappe ; plus encore, c'est l'acte par lequel nous la retenons et la continuons, c'est notre liberté, qu'il faut ressaisir. Telle est l'idée centrale de cet " [...

Prix : 172 DH

La Politesse

La politesse de l'esprit n'est guère autre chose qu'une espèce de souplesse intellectuelle. L'homme du monde accompli sait parler à chacun de ce qui l'intéresse ; il entre dans les vues d'autrui sans les adopter toujours ; il comprend tout sans pour cela tout excuser. Ce qui nous plaît en [....

Le rire

" Du mécanique plaqué sur du vivant ". Cette formule n'est pas elle-même plaquée mécaniquement par Bergson sur le rire ! Bien au contraire, c'est un Bergson à la fois psychologue, sociologue, philosophe de l'art et moraliste qui écrit Le Rire. Essai sur la signification du comique en 1900,...

Voir tous les livres de Henri Bergson

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comment les sociétés se forment-elles ? Pourquoi s'affrontent-elles ? Ces conflits peuvent-ils être évités ? Morale et religion visent-elles seulement à rendre possible la vie en société, ou permettent-elles à l'espèce humaine de dépasser sa condition naturelle et de trouver une issue à la violence ? Telles sont quelques-unes des questions au coeur des Deux Sources de la morale et de la religion (1932), la somme de philosophie morale et politique de Bergson, qui fut aussi son dernier grand livre. Dans ce texte hanté par le spectre de la guerre et par le développement de la technique, mais aussi guidé par une méditation sur le mysticisme chrétien, Bergson articule l'étude de la société à sa philosophie de la vie. Mettant sa doctrine à l'épreuve, il s'efforce de formuler des principes d'action pour des hommes devenus conscients de la nécessité d'affronter leur destin commun. Et tandis que "l'humanité gémit, à demi écrasée sous le poids des progrès qu'elle a faits", il nous rappelle que son avenir dépend d'elle.