share_book
Envoyer cet article par e-mail

Eudes : Fondateur de la dynastie capétienne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Eudes : Fondateur de la dynastie capétienne

Eudes : Fondateur de la dynastie capétienne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Eudes : Fondateur de la dynastie capétienne"

Grand-oncle d'Hugues Capet, roi de France en 888, on peut considérer Eudes comme le véritable fondateur de la dynastie capétienne. C'est à vingt ans qu'il est nommé, sur sa réputation de bravoure, comte de Paris pour défendre cette place forte contre l'envahisseur scandinave. Avec deux cents guerriers francs, il contient puis repousse, en un an de combats, quarante mille Danois acharnés. Devant ce succès, l'aristocratie militaire et religieuse décide de déposer l'incapable empereur carolingien Charles le Gros, monté sur le trône de France, pour acclamer Eudes comme roi à sa place. Il est aussitôt sacré par 1'archevêque de Sens. En quelques années, ce souverain intrépide répond aux attentes et parvient à chasser les Normands, en écrasant avec une troupe réduite leurs deux plus fortes armées. Ses dix ans de règne lui suffisent pour unifier la noblesse française à une époque d'anarchie. À sa disparition, en 898, Eudes a réussi, par ses vertus, à imposer le prototype des grands rois capétiens à venir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 117  pages
  • Dimensions :  1.2cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Pygmalion Editions Paru le
  • Collection : Histoire des rois de France
  • ISBN :  2857049994
  • EAN13 :  9782857049999
  • Langue : Français

D'autres livres de Ivan Gobry

Vocabulaire grec de la philosophie

Voici enfin un ouvrage de référence qu'on ne trouvait jusqu'ici ni dans les bibliothèques, ni chez les libraires : un dictionnaire de la langue grecque employée par les philosophes depuis les origines jusqu'au VIe siècle de notre ère. On y trouve non seulement 370 mots essentiels à [....]...

Louis X : Fils de Philippe IV le bel, 1314-1316

Louis X, surnommé le Hutin, c'est-à-dire le Querelleur, fut le fils aîné de Philippe IV le Bel. À la fin du gouvernement paternel, il assista au procès des Templiers et à la condamnation de son épouse et de ses deux belles-soeurs, accusées d'adultère sur des preuves très incertaines. Deve...

Voir tous les livres de Ivan Gobry

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Grand-oncle d'Hugues Capet, roi de France en 888, on peut considérer Eudes comme le véritable fondateur de la dynastie capétienne. C'est à vingt ans qu'il est nommé, sur sa réputation de bravoure, comte de Paris pour défendre cette place forte contre l'envahisseur scandinave. Avec deux cents guerriers francs, il contient puis repousse, en un an de combats, quarante mille Danois acharnés. Devant ce succès, l'aristocratie militaire et religieuse décide de déposer l'incapable empereur carolingien Charles le Gros, monté sur le trône de France, pour acclamer Eudes comme roi à sa place. Il est aussitôt sacré par 1'archevêque de Sens. En quelques années, ce souverain intrépide répond aux attentes et parvient à chasser les Normands, en écrasant avec une troupe réduite leurs deux plus fortes armées. Ses dix ans de règne lui suffisent pour unifier la noblesse française à une époque d'anarchie. À sa disparition, en 898, Eudes a réussi, par ses vertus, à imposer le prototype des grands rois capétiens à venir.