share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le politique descend du singe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le politique descend du singe

Le politique descend du singe

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le politique descend du singe"

    C'est ce que nous craignons depuis que nous savons que l'homme politique descend du singe. Physiquement, il n'y a pratiquement pas de différence entre le primate et l'homo politicus : ils grimacent, gesticulent, mangent des bananes, ils copulent et ronflent. Ils font tout à l'avenant et se rattrapent aux branches comme ils peuvent. Psychologiquement, c'est pareil : ils réfléchissent un minimum, pensent peu, vivent en société hiérarchisée où le chef autoproclamé décide de tout et de rien et ils laissent apparaître quelques troubles de comportements plus ou moins psychotiques. Ils ne sont pas vraiment méchants, ils sont juste un peu bêtes. D'où ce cri de désespoir inhumain que nous poussons très fort : à quand l'homme ?

    Détails sur le produit

    • Reliure : Album
    • 60  pages
    • Dimensions :  0.6cmx22.2cmx34.4cm
    • Poids : 861.8g
    • Editeur :   Hors Collection Paru le
    • ISBN :  2258081505
    • EAN13 :  9782258081505

    D'autres livres de Jean-Claude Morchoisne

    Tous au piquet !

    Grâce au crayon expert de Morchoisne et à l'imagination débridée de Laurent Gerra, les politiques retournent sur les bancs de l'école ! Tartine Aubry a un caractère déjà très affirmé et elle n'arrête pas de se crêper le chignon avec la petite Ségolène. Sarkozy, affublé d'un cartable b...

    Danger Caricatures !

    Que vous soyez politiciens, comédiens, stars de ceci ou de cela, VIP de tout poil, beaux, moches, bêtes, brillant, haïs, adorés, boudés, boudinés ou très cons : voici vos gueules dessinées par Morchoisne et commentées par Rampal. Avec en prime, une petite histoire de la caricature à traver...

    La gauche voit rouge

    Afin de mieux cerner la personnalité des chefs de la grande famille de la gauche française, nous allons chercher à savoir ce que nous cachent leurs visages et laisser ainsi apparaître au grand jour leur véritable caractère et leurs arrière-pensées les plus inavouables. Prenons, au hasard, le...

    Voir tous les livres de Jean-Claude Morchoisne

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    C'est ce que nous craignons depuis que nous savons que l'homme politique descend du singe. Physiquement, il n'y a pratiquement pas de différence entre le primate et l'homo politicus : ils grimacent, gesticulent, mangent des bananes, ils copulent et ronflent. Ils font tout à l'avenant et se rattrapent aux branches comme ils peuvent. Psychologiquement, c'est pareil : ils réfléchissent un minimum, pensent peu, vivent en société hiérarchisée où le chef autoproclamé décide de tout et de rien et ils laissent apparaître quelques troubles de comportements plus ou moins psychotiques. Ils ne sont pas vraiment méchants, ils sont juste un peu bêtes. D'où ce cri de désespoir inhumain que nous poussons très fort : à quand l'homme ?