share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'art des Celtes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'art des Celtes

L'art des Celtes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'art des Celtes"

    L'aventure commence au VIIIe siècle av. J.-C. et même bien avant. Le dynamisme et la faculté d'adaptation des Celtes leur permettent, malgré leur turbulence légendaire remarquée par les auteurs antiques, de réussir une première unité culturelle de l'Europe tempérée. De l'Asie Mineure jusque dans les îles Britanniques, leur mouvance a laissé des traces que nous fait découvrir l'archéologie. Guerriers sanguinaires, princes riches et cultivés, femmes de pouvoir, poètes, druides savants, maîtres artisans, tous nous lèguent des témoignages surprenants d'un art raffiné et élaboré qui reflète la complexité de leur société et de leur vie spirituelle. Peu d'architecture et d'oeuvres monumentales, mais des milliers d'armes décorées, des vaisselles, des bijoux, des chars de combat, des monnaies nous interpellent par leur graphisme, la profusion de matières nobles - or, bronze, argent, fer, ambre, corail - les créatures fantastiques qui les animent, surtout entre le Ve et le Ier siècle av. J.-C., période d'apogée de l'art des Celtes et de leur extension territoriale. D'abord dirigés par des princes régionaux amoureux d'or, de vin, de richesses, qui, de Suisse, de Bourgogne, d'Allemagne du Sud, gouvernent jalousement et avec convoitise des trafics commerciaux avec les voisins méditerranéens, les Celtes lancent ensuite d'audacieuses campagnes de conquêtes jusqu'en Italie : les Romains se souviendront longtemps du sac de Rome en 386 avant notre ère. Loin de leurs grands fiefs de Champagne, du Bassin parisien, de Rhénanie, de Sarre et de Bohême, ils se mettent en route vers les Balkans et la Grèce - avec pour objectif l'attaque et le pillage du trésor de Delphes -, puis se lancent à l'autre extrémité de l'Europe, à l'assaut cette fois pacifique des îles Britanniques qui seront leur ultime refuge. Aux IIe et Ier siècles av. J.-C., en effet, le territoire des Celtes ne fera que se réduire sous la pression des armées romaines et des Germains. Sur le continent, les Gaulois, avant d'être complètement romanisés, donneront un visage à leurs dieux et Vercingétorix sera l'un des derniers héros de la Gaule libre. Grâce à la main et au génie des moines lettrés d'Irlande, l'art celte sera conservé dans les manuscrits et leurs enluminures, véritables joyaux d'un art du détail qui leur est unique. C'est l'héritage des mille ans d'histoire de ce monde des Celtes, puissante " civilisation barbare " constituée à l'âge du fer et qui finit par se fondre dans l'art de l'Europe chrétienne, que la présente synthèse propose de découvrir.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 614  pages
    • Dimensions :  4.8cmx26.2cmx32.0cm
    • Poids : 4100.5g
    • Editeur :   Citadelles Et Mazenod Paru le
    • Collection : L'art et les grandes civilisations
    • ISBN :  285088085X
    • EAN13 :  9782850880858
    • Classe Dewey :  709.36
    • Langue : Français

    D'autres livres de Christiane Eluère

    L'Europe des Celtes

    Au IVe siècle avant notre ère, la « koïnè » Celtique s'étend sur l'Europe entière, des Balkans aux îles Britanniques. Il ne s'agit pas d'unité politique, mais d'une communauté de culture, qui s'exprime tant par l'exubérance d'un art des petits objets métalliques que par des mêmes rites...

    Voir tous les livres de Christiane Eluère

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    L'aventure commence au VIIIe siècle av. J.-C. et même bien avant. Le dynamisme et la faculté d'adaptation des Celtes leur permettent, malgré leur turbulence légendaire remarquée par les auteurs antiques, de réussir une première unité culturelle de l'Europe tempérée. De l'Asie Mineure jusque dans les îles Britanniques, leur mouvance a laissé des traces que nous fait découvrir l'archéologie. Guerriers sanguinaires, princes riches et cultivés, femmes de pouvoir, poètes, druides savants, maîtres artisans, tous nous lèguent des témoignages surprenants d'un art raffiné et élaboré qui reflète la complexité de leur société et de leur vie spirituelle. Peu d'architecture et d'oeuvres monumentales, mais des milliers d'armes décorées, des vaisselles, des bijoux, des chars de combat, des monnaies nous interpellent par leur graphisme, la profusion de matières nobles - or, bronze, argent, fer, ambre, corail - les créatures fantastiques qui les animent, surtout entre le Ve et le Ier siècle av. J.-C., période d'apogée de l'art des Celtes et de leur extension territoriale. D'abord dirigés par des princes régionaux amoureux d'or, de vin, de richesses, qui, de Suisse, de Bourgogne, d'Allemagne du Sud, gouvernent jalousement et avec convoitise des trafics commerciaux avec les voisins méditerranéens, les Celtes lancent ensuite d'audacieuses campagnes de conquêtes jusqu'en Italie : les Romains se souviendront longtemps du sac de Rome en 386 avant notre ère. Loin de leurs grands fiefs de Champagne, du Bassin parisien, de Rhénanie, de Sarre et de Bohême, ils se mettent en route vers les Balkans et la Grèce - avec pour objectif l'attaque et le pillage du trésor de Delphes -, puis se lancent à l'autre extrémité de l'Europe, à l'assaut cette fois pacifique des îles Britanniques qui seront leur ultime refuge. Aux IIe et Ier siècles av. J.-C., en effet, le territoire des Celtes ne fera que se réduire sous la pression des armées romaines et des Germains. Sur le continent, les Gaulois, avant d'être complètement romanisés, donneront un visage à leurs dieux et Vercingétorix sera l'un des derniers héros de la Gaule libre. Grâce à la main et au génie des moines lettrés d'Irlande, l'art celte sera conservé dans les manuscrits et leurs enluminures, véritables joyaux d'un art du détail qui leur est unique. C'est l'héritage des mille ans d'histoire de ce monde des Celtes, puissante " civilisation barbare " constituée à l'âge du fer et qui finit par se fondre dans l'art de l'Europe chrétienne, que la présente synthèse propose de découvrir.