share_book
Envoyer cet article par e-mail

Henri IV : Les dames du Vert Galant

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Henri IV : Les dames du Vert Galant

Henri IV : Les dames du Vert Galant

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Henri IV : Les dames du Vert Galant"

    A cinquante-six ans, Henri IV caresse une nouvelle fois le projet de refaire sa vie. Avec la fille d'un prince, comme dit la chanson ! Et le vieux faune n'a que faire de la différence d'âge, même si Charlotte pourrait être sa petite-fille. Comment l'aurait-il donc écrite, cette nouvelle page d'amour, s'il n'y avait pas eu le coup de poignard de Ravaillac pour lui clouer le coeur ? Ce coeur qui n'avait battu que pour la France et pour les femmes ? Qu'elles soient princesses ou paysannes, ingénues ou gourgandines, il les a toutes connues avec fougue et aimées à la folie. Il leur suffisait d'être avenantes pour devenir alors ses " belles amours ", ses " doux menons ", pendant huit jours ou huit mois, huit ans ou huit heures. Pour entrer dans l'intimité de Margot la scandaleuse ou de Marie la Florentine, de Corisande, de Gabrielle ou de Charlotte, Michel de Decker a suivi Henri IV pas à pas, du berceau au tombeau. Les Dames du Vert Galant sont comme la chronique amoureuse d'un homme qui sut pacifier un royaume divisé par Dieu, et qui fut aussi gaillard sur les champs de bataille que paillard dans les alcôves.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 310  pages
    • Dimensions :  3.0cmx14.8cmx23.8cm
    • Poids : 480.8g
    • Editeur :   Belfond Paru le
    • ISBN :  2714447856
    • EAN13 :  9782714447852
    • Classe Dewey :  B
    • Langue : Français

    D'autres livres de Michel de Decker

    Un Jour en Normandie - Tome 2

    Lors de la sortie du premier tome de « Un Jour en Normandie », un jounaliste a écrit : « Michel de Decker connaît un nombre incroyable d anecdotes sur la Normandie. Et surtout, il a ce talent de les mettre en scène en deux ou trois pages. C est rondement mené. De Rollon à De Gaulle, des cloc...

    Prix : 275 DH

    Nos Amis les Hommes

    Prix : 275 DH
    Un Jour en Normandie

    Que va-t-il se passer, aujourd hui en Normandie ? Depuis une dizaine d années, chaque jour que Dieu fait, Michel De Decker raconte l Histoire et les Histoires de la Normandie sur les ondes de France Bleu. Aujourd hui, ses auditeurs vont enfin pouvoir devenir ses lecteurs. Ils vont pouvoir revivre e...

    Prix : 275 DH

    Voir tous les livres de Michel de Decker

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    A cinquante-six ans, Henri IV caresse une nouvelle fois le projet de refaire sa vie. Avec la fille d'un prince, comme dit la chanson ! Et le vieux faune n'a que faire de la différence d'âge, même si Charlotte pourrait être sa petite-fille. Comment l'aurait-il donc écrite, cette nouvelle page d'amour, s'il n'y avait pas eu le coup de poignard de Ravaillac pour lui clouer le coeur ? Ce coeur qui n'avait battu que pour la France et pour les femmes ? Qu'elles soient princesses ou paysannes, ingénues ou gourgandines, il les a toutes connues avec fougue et aimées à la folie. Il leur suffisait d'être avenantes pour devenir alors ses " belles amours ", ses " doux menons ", pendant huit jours ou huit mois, huit ans ou huit heures. Pour entrer dans l'intimité de Margot la scandaleuse ou de Marie la Florentine, de Corisande, de Gabrielle ou de Charlotte, Michel de Decker a suivi Henri IV pas à pas, du berceau au tombeau. Les Dames du Vert Galant sont comme la chronique amoureuse d'un homme qui sut pacifier un royaume divisé par Dieu, et qui fut aussi gaillard sur les champs de bataille que paillard dans les alcôves.