share_book
Envoyer cet article par e-mail

ARMAN LA TRAVERSEE DES OBJETS

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
ARMAN LA TRAVERSEE DES OBJETS

ARMAN LA TRAVERSEE DES OBJETS

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "ARMAN LA TRAVERSEE DES OBJETS"

    Une des figures de premier plan du mouvement baptisé « Le Nouveau Réalisme », Arman (1928-2005) a accumulé une œuvre déjà considérable depuis le début des années 50. Son œuvre est tout entière dédiée au rapport d’adulation et de rejet de notre société de consommation à l’égard de l’objet.     Ses différents enjeux sont présentés et étudiés par l’auteur Tita Reut de manière thématique : la « Genèse » tout d’abord, fortement marquée par l’esthétique de l’objet banal et du déchet hérité de Dada et de Kurt Schwitters, désigne la présence des objets par leur empreinte. Ensuite, les « Cachets » puis les « Allures » amorcent chez lui la structuration du réel par le concept, en trois dimensions, en donnant lieu à la révélation du volume. Les « Objets locomoteurs » sont prétextes à la décomposition ou états successifs du mouvement et du déplacement, le mobilier à détournement et dérision du principe de stabilité. Puis ce sont les contenants, les pièces mécaniques et techniques et les célèbres instruments de musique qui, d’objets devenus le matériau de travail d’Arman, sont impitoyablement soumis eux aussi à ses « stratégies » d’exploration : accumulation, coupe, colère, combustion, inclusion, shooting colors, etc.   Le présent ouvrage retrace le détail de ce parcours de 1954 à 2000, à travers des commentaires, des interviews de l’artiste et des témoignages de son entourage artistique.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 223  pages
    • Dimensions :  1.0cmx18.4cmx22.2cm
    • Poids : 861.8g
    • Editeur :   Hazan Paru le
    • Collection : Beaux Arts
    • ISBN :  2754104887
    • EAN13 :  9782754104883
    • Langue : Français

    D'autres livres de Tita Reut

    Arman ou l'Irréalité des choses

    Depuis qu'en 1954 il a abandonné la pratique du chevalet avec ses Cachets et Allures d'objets, Arman n'a cessé d'être un véritable " montreur d'objets " : avec ses Accumulations d'objets courants d'abord, puis avec ses provocantes Poubelles où l'artiste, en se faisant l'archéologue des déchar...

    Voir tous les livres de Tita Reut

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Une des figures de premier plan du mouvement baptisé « Le Nouveau Réalisme », Arman (1928-2005) a accumulé une œuvre déjà considérable depuis le début des années 50. Son œuvre est tout entière dédiée au rapport d’adulation et de rejet de notre société de consommation à l’égard de l’objet.     Ses différents enjeux sont présentés et étudiés par l’auteur Tita Reut de manière thématique : la « Genèse » tout d’abord, fortement marquée par l’esthétique de l’objet banal et du déchet hérité de Dada et de Kurt Schwitters, désigne la présence des objets par leur empreinte. Ensuite, les « Cachets » puis les « Allures » amorcent chez lui la structuration du réel par le concept, en trois dimensions, en donnant lieu à la révélation du volume. Les « Objets locomoteurs » sont prétextes à la décomposition ou états successifs du mouvement et du déplacement, le mobilier à détournement et dérision du principe de stabilité. Puis ce sont les contenants, les pièces mécaniques et techniques et les célèbres instruments de musique qui, d’objets devenus le matériau de travail d’Arman, sont impitoyablement soumis eux aussi à ses « stratégies » d’exploration : accumulation, coupe, colère, combustion, inclusion, shooting colors, etc.   Le présent ouvrage retrace le détail de ce parcours de 1954 à 2000, à travers des commentaires, des interviews de l’artiste et des témoignages de son entourage artistique.