share_book
Envoyer cet article par e-mail

Vélasquez

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Vélasquez

Vélasquez

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Vélasquez"

    C'est assurément l'un des plus grands peintres espagnols. De formation sévillane, Diego Vélasquez (1599-1660) se rend à Madrid, où réside la Cour, et devient dès 1623 le peintre attitré du souverain Philippe IV. Son style et ses sujets évoluent, ses couleurs s'enhardissent. La représentation de la réalité populaire des débuts laisse la place aux portraits de la famille royale ainsi qu'aux scènes de genre. De la période sévillane aux dernières années, où Vélasquez atteint, comme avec Les Ménines, la perfection de son art, Yves Bottineau s'attache tout autant à la maîtrise extraordinaire du peintre, à sa perspective chromatique et lumineuse, à ses compositions conçues sur plusieurs niveaux et à l'originalité de son trait, qu'aux rebondissements de sa carrière. Il souligne ainsi son rôle essentiel d'architecte et de décorateur à l'Alcazar de Madrid et prend en considération ses escapades italiennes, destinées à enrichir les collections royales. Synthèse d'une oeuvre magistrale, Vélasquez ne propose pas moins de 300 illustrations. --Sandrine Fillipetti

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 345  pages
    • Dimensions :  3.8cmx29.2cmx34.4cm
    • Poids : 3302.2g
    • Editeur :   Citadelle & Mazenod Paru le
    • Collection : Les Phares
    • ISBN :  2850881104
    • EAN13 :  9782850881107
    • Classe Dewey :  759.046
    • Langue : Français

    D'autres livres de Yves Bottineau

    L'art baroque

    On connaît l origine du mot baroque : dans les années 1560 l adjectif barocco naît en espagnol et en portugais, pour désigner une perle de forme irrégulière ; un siècle plus tard, il apparaît dans la langue française. Saint-Simon, dans ses Mémoires, qualifie de baroque, et donc de bizarre,...

    L'Art baroque

    On connaît l origine du mot baroque : dans les années 1560 l adjectif barocco naît en espagnol et en portugais, pour désigner une perle de forme irrégulière ; un siècle plus tard, il apparaît dans la langue française. Saint-Simon, dans ses Mémoires, qualifie de baroque, et donc de bizarre,...

    Voir tous les livres de Yves Bottineau

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    C'est assurément l'un des plus grands peintres espagnols. De formation sévillane, Diego Vélasquez (1599-1660) se rend à Madrid, où réside la Cour, et devient dès 1623 le peintre attitré du souverain Philippe IV. Son style et ses sujets évoluent, ses couleurs s'enhardissent. La représentation de la réalité populaire des débuts laisse la place aux portraits de la famille royale ainsi qu'aux scènes de genre. De la période sévillane aux dernières années, où Vélasquez atteint, comme avec Les Ménines, la perfection de son art, Yves Bottineau s'attache tout autant à la maîtrise extraordinaire du peintre, à sa perspective chromatique et lumineuse, à ses compositions conçues sur plusieurs niveaux et à l'originalité de son trait, qu'aux rebondissements de sa carrière. Il souligne ainsi son rôle essentiel d'architecte et de décorateur à l'Alcazar de Madrid et prend en considération ses escapades italiennes, destinées à enrichir les collections royales. Synthèse d'une oeuvre magistrale, Vélasquez ne propose pas moins de 300 illustrations. --Sandrine Fillipetti