share_book
Envoyer cet article par e-mail

Poésies

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Poésies

Poésies

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Poésies"

    " Je suis à la mort pour toujours ; je fus à vous Une heure seule ; et j'ai porté beauté Avec tant de plaisir, j 'ai laissé tant de pleurs, Qu'il aurait mieux valu que je ne fusse né. " Les poésies de Michel-Ange sont, dans la littérature européenne, l'image sonore du coup de force que l'artiste imposa à la tradition plastique de la Renaissance. Presque libéré du jugement public, composant son Canzoniere comme une sorte de journal intime, Michel-Ange fait preuve dans ses Rimes d'une passion affective et d'une violence verbale qui font éclater le rassurant schéma néo-platonicien dans lequel on a trop souvent voulu l'enfermer. Cette poésie pleine d'ombres, de secousses et d'incorrections, mais non moins précieuse et vive dans le baroquisme de ses figures, attendait qu'on renonce au systématisme de l'alexandrin ou à la paisible syntaxe du français classique. A côté des grands sonnets, le présent choix réhabilite des pièces moins connues mais d'une force érotique ou spirituelle où brûle toujours la féconde inquiétude du génie. Michel Orcel.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 220  pages
    • Dimensions :  2.4cmx14.2cmx20.4cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   Imprimerie Nationale Paru le
    • Collection : La Salamandre
    • ISBN :  2743305118
    • EAN13 :  9782743305116
    • Classe Dewey :  851.3
    • Langue : Français

    D'autres livres de Michel-Ange

    Michel-Ange : Poèmes

    Recueil de poèmes de Michel-Ange....

    L'Oeil du poète : Michel-Ange

    Michel-Ange (1475-1564) est exemplaire de cette lignée de génies de la Renaissance que l'on ne peut définir comme seulement peintre, sculpteur ou architecte. Car Michel-Ange était aussi un poète, exigeant et virulent. Dans sa poésie, admirée par ses contemporains mais trop sexuée pour être ...

    Voir tous les livres de Michel-Ange

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " Je suis à la mort pour toujours ; je fus à vous Une heure seule ; et j'ai porté beauté Avec tant de plaisir, j 'ai laissé tant de pleurs, Qu'il aurait mieux valu que je ne fusse né. " Les poésies de Michel-Ange sont, dans la littérature européenne, l'image sonore du coup de force que l'artiste imposa à la tradition plastique de la Renaissance. Presque libéré du jugement public, composant son Canzoniere comme une sorte de journal intime, Michel-Ange fait preuve dans ses Rimes d'une passion affective et d'une violence verbale qui font éclater le rassurant schéma néo-platonicien dans lequel on a trop souvent voulu l'enfermer. Cette poésie pleine d'ombres, de secousses et d'incorrections, mais non moins précieuse et vive dans le baroquisme de ses figures, attendait qu'on renonce au systématisme de l'alexandrin ou à la paisible syntaxe du français classique. A côté des grands sonnets, le présent choix réhabilite des pièces moins connues mais d'une force érotique ou spirituelle où brûle toujours la féconde inquiétude du génie. Michel Orcel.