share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le spectateur de théâtre à l'âge classique (XVIIe et XVIIIe siècles)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le spectateur de théâtre à l'âge classique (XVIIe et XVIIIe siècles)

Le spectateur de théâtre à l'âge classique (XVIIe et XVIIIe siècles)

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le spectateur de théâtre à l'âge classique (XVIIe et XVIIIe siècles)"

    Destinataire principal autant qu'élément indispensable de la représentation, le spectateur de théâtre semble devenir une figure importante, sinon décisive, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle est au coeur des réflexions de l'abbé d'Aubignac sur l'élaboration de l'illusion théâtrale, comme des propositions de Diderot sur le jeu de l'acteur ou le quatrième mur. Elle traverse également les pièces elles-mêmes, à commencer par celles qui, à l'instar de L'Illusion comique ou des Acteurs de bonne foi reposent sur le procédé du théâtre dans le théâtre. La prise en compte du spectateur, de son plaisir et des conditions dans lesquelles il peut être touché, détermine certaines des mutations touchant à l'architecture des théâtres et à la scénographie, mais aussi au jeu des acteurs et à la constitution des genres dramatiques. Les études réunies dans ce volume envisagent la situation concrète du spectateur dans les salles de théâtre et autres dispositifs (la Foire ou les théâtres de société), la prise en considération ou l'exclusion du spectateur dans les réflexions théoriques et les dramaturgies de la période (comédie classique, drame bourgeois, tragédie de l'horrible, genre larmoyant, parodie...), la réflexion philosophique qui s'élabore autour de cette instance, et les figurations auxquelles elle donne lieu, dans le théâtre et hors théâtre.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 270  pages
    • Dimensions :  2.6cmx14.8cmx20.2cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   L'entretemps Editions Paru le
    • Collection : Champ théâtral
    • ISBN :  2912877768
    • EAN13 :  9782912877765
    • Langue : Français

    D'autres livres de Bénédicte Louvat-Molozay

    Voir tous les livres de Bénédicte Louvat-Molozay

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Destinataire principal autant qu'élément indispensable de la représentation, le spectateur de théâtre semble devenir une figure importante, sinon décisive, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle est au coeur des réflexions de l'abbé d'Aubignac sur l'élaboration de l'illusion théâtrale, comme des propositions de Diderot sur le jeu de l'acteur ou le quatrième mur. Elle traverse également les pièces elles-mêmes, à commencer par celles qui, à l'instar de L'Illusion comique ou des Acteurs de bonne foi reposent sur le procédé du théâtre dans le théâtre. La prise en compte du spectateur, de son plaisir et des conditions dans lesquelles il peut être touché, détermine certaines des mutations touchant à l'architecture des théâtres et à la scénographie, mais aussi au jeu des acteurs et à la constitution des genres dramatiques. Les études réunies dans ce volume envisagent la situation concrète du spectateur dans les salles de théâtre et autres dispositifs (la Foire ou les théâtres de société), la prise en considération ou l'exclusion du spectateur dans les réflexions théoriques et les dramaturgies de la période (comédie classique, drame bourgeois, tragédie de l'horrible, genre larmoyant, parodie...), la réflexion philosophique qui s'élabore autour de cette instance, et les figurations auxquelles elle donne lieu, dans le théâtre et hors théâtre.