share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil

Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil"

Parmi les dizaines de milliers de forçats qui furent condamnés à servir sur les galères de guerre du RoiSoleil, un seul écrivit ses Mémoires, et celui-là fut protestant. Condamné aux galères perpétuelles en 1701, à l'âge de dix-sept ans, pour « cause de religion », Jean Marteilhe nous a laissé l'autobiographie d'un forçat du siècle de Louis XIV. Des dragonnades à la fuite vers un État protestant, des prisons aux galères, ce texte témoigne des pérégrinations des protestants français après la révocation de l'édit de Nantes. Mais ces Mémoires nous parlent aussi des campagnes des galères, de tempête, de combat naval, de la vie quotidienne des forçats, ces gens de mer malgré eux. Quelle étonnante société que celle des galériens, où se côtoyaient des innocents et des canailles, des bohémiens, des vagabonds, des voleurs, des libertins, des paysans révoltés, des contrebandiers, des déserteurs... et les condamnés protestants. Jean Marteilhe fait revivre ce monde baroque et cruel, comme étonné d'être revenu d'un aussi périlleux voyage.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 423  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Mercure De France 
  • Collection : Le temps retrouvé
  • ISBN :  2715222874
  • EAN13 :  9782715222878
  • Classe Dewey :  944.03
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Parmi les dizaines de milliers de forçats qui furent condamnés à servir sur les galères de guerre du RoiSoleil, un seul écrivit ses Mémoires, et celui-là fut protestant. Condamné aux galères perpétuelles en 1701, à l'âge de dix-sept ans, pour « cause de religion », Jean Marteilhe nous a laissé l'autobiographie d'un forçat du siècle de Louis XIV. Des dragonnades à la fuite vers un État protestant, des prisons aux galères, ce texte témoigne des pérégrinations des protestants français après la révocation de l'édit de Nantes. Mais ces Mémoires nous parlent aussi des campagnes des galères, de tempête, de combat naval, de la vie quotidienne des forçats, ces gens de mer malgré eux. Quelle étonnante société que celle des galériens, où se côtoyaient des innocents et des canailles, des bohémiens, des vagabonds, des voleurs, des libertins, des paysans révoltés, des contrebandiers, des déserteurs... et les condamnés protestants. Jean Marteilhe fait revivre ce monde baroque et cruel, comme étonné d'être revenu d'un aussi périlleux voyage.