share_book
Envoyer cet article par e-mail

La chambre de Lautréamont

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La chambre de Lautréamont

La chambre de Lautréamont

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La chambre de Lautréamont"

Feuilletonniste à la Gazette de Paris, Auguste Bretagne est la risée de ses excentriques amis du Cercle Zutiste, Rimbaud, Verlaine, Charles Cros... Mais Bretagne est très amoureux d'Emily, une jeune poétesse qui l'entraîne aux réunions déjantées du groupe. Emily n'apprécie pas le capharnaüm morbide dans lequel vit Bretagne. À bout d'arguments, il finit par lui avouer qu'il ne peut quitter cette chambre car elle représente, en elle-même, le clou de sa fantastique collection. C'est dans cette chambre qu'a vécu un jeune poète inconnu : le comte de Lautréamont. Des objets lui ayant appartenu sont encore là, dont un des premiers exemplaires de ses « Chants de Maldoror ». Une oeuvre sulfureuse qui le fascine. Une nuit, après avoir goûté au Peyotl, hébergeant Arthur Rimbaud, ils se réveillent au son de la voix de Lautrémont qui hante la chambre. Comment cela est-il possible ? Et pourquoi Rimbaud connaît-il la voix du comte, mort un an auparavant ? Repartant des planches originales écrites et dessinées en 1873 par Bretagne et un jeune artiste du nom d'Eugène, retrouvant les pages censurées à l'époque, Corcal et Edith nous plongent dans ce qui serait le premier roman graphique de l'histoire de l'édition !...

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 125  pages
  • Dimensions :  1.8cmx20.0cmx26.8cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   Futuropolis Gallisol Editions Paru le
  • Collection : BAND DESS ADULT
  • ISBN :  2754803521
  • EAN13 :  9782754803526
  • Langue : Français

D'autres livres de Edith

Les Aubépines. Les zobs et pines - Le Dico des gros mots cachés dans les mots

Sur CANAL + dans l'EDITION SPECIALE du 29 MAI à 12h30 présenté en partie 4 par DAPHNE BURKI et sur canalplus.fr dans le Burkiblog du 29 mai 2009 --Canal +...

Voir tous les livres de Edith

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Feuilletonniste à la Gazette de Paris, Auguste Bretagne est la risée de ses excentriques amis du Cercle Zutiste, Rimbaud, Verlaine, Charles Cros... Mais Bretagne est très amoureux d'Emily, une jeune poétesse qui l'entraîne aux réunions déjantées du groupe. Emily n'apprécie pas le capharnaüm morbide dans lequel vit Bretagne. À bout d'arguments, il finit par lui avouer qu'il ne peut quitter cette chambre car elle représente, en elle-même, le clou de sa fantastique collection. C'est dans cette chambre qu'a vécu un jeune poète inconnu : le comte de Lautréamont. Des objets lui ayant appartenu sont encore là, dont un des premiers exemplaires de ses « Chants de Maldoror ». Une oeuvre sulfureuse qui le fascine. Une nuit, après avoir goûté au Peyotl, hébergeant Arthur Rimbaud, ils se réveillent au son de la voix de Lautrémont qui hante la chambre. Comment cela est-il possible ? Et pourquoi Rimbaud connaît-il la voix du comte, mort un an auparavant ? Repartant des planches originales écrites et dessinées en 1873 par Bretagne et un jeune artiste du nom d'Eugène, retrouvant les pages censurées à l'époque, Corcal et Edith nous plongent dans ce qui serait le premier roman graphique de l'histoire de l'édition !...