share_book
Envoyer cet article par e-mail

Animaux et noms de lieux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Animaux et noms de lieux

Animaux et noms de lieux

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Animaux et noms de lieux"

    Corbières, Chanteloup, Orcières, Vacheresse, Asnières, Piscoq, Montsouris... Les noms de lieux évoquant la présence d'animaux sauvages ou domestiques sont innombrables et d'une grande diversité. Bois et forêts, rivières et ruisseaux, vallées, plaines et sommets montagneux : toutes les zones géographiques sont peuplées de noms d'animaux. Plus surprenante est la diversité des espèces représentées : mammifères et oiseaux bien sûr, mais également batraciens, reptiles, insectes, poissons de rivière et d'étang, etc. L'importance de cette "faune toponymique" montre à quel point les animaux ont joué un rôle central dans la vie quotidienne des populations qui nous ont précédés. Au-delà de leur fonction économique (élevage, force de travail, alimentation, fourrures, etc.), on constate qu'ils ont profondément nourri l'imaginaire des hommes. D'ailleurs, les animaux ont littéralement envahi le domaine des représentations, des images parlantes ou symboliques que sont les enseignes d'auberges (Le Chat-qui-Pêche, La Truie-qui-File) et les blasons des villes (Chaourse, Hérisson, Loches). Investis de vertus positives ou négatives, porteurs de significations plus ou moins contradictoires, les animaux réels, exotiques ou fantastiques sont également présents dans les légendes et les mythes fondateurs de nombreux villages. C'est à une démarche originale que nous convie l'auteur de ce livre : une contribution à l'étude des relations que les hommes ont entretenues avec le règne animal, sous l'angle de la toponymie.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 238  pages
    • Dimensions :  1.8cmx15.6cmx23.8cm
    • Poids : 480.8g
    • Editeur :   Editions Errance Paru le
    • Collection : Hespérides
    • ISBN :  2877724085
    • EAN13 :  9782877724081
    • Classe Dewey :  409
    • Langue : Français

    D'autres livres de Stéphane Gendron

    Noms de lieux du Centre: Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Loir-et-Cher

    Beauce, Perche, Vendômois, Gâtinais, Touraine, Berry, Boischaut... La région Centre est une véritable mosaïque de provinces ou de pays qui recèlent une infinité de noms de lieux, villes et villages mais également lieux-dits, forêts et cours d'eau, dont le sens nous échappe le plus souvent....

    La toponymie des voies romaines et médiévales : Les mots des routes anciennes

    Si les Gaulois et leurs prédécesseurs avaient établi des axes de communication à travers l'Europe, les Romains furent célèbres pour l'implantation systématique de réseaux routiers dont héritera le Moyen Age. Une route s'avère souvent un monument important aux yeux de la population, plus qu...

    L'origine des noms de lieux en France : Essai de toponymie

    Les noms de lieux ont une histoire que la toponymie a pour but d'expliciter. Ils sont, d'une part, les précieux témoins linguistiques des relations entre l'homme et son milieu, retraçant par exemple ses efforts incessants pour mettre en valeur la terre, maîtriser la nature, développer les indus...

    Voir tous les livres de Stéphane Gendron

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Corbières, Chanteloup, Orcières, Vacheresse, Asnières, Piscoq, Montsouris... Les noms de lieux évoquant la présence d'animaux sauvages ou domestiques sont innombrables et d'une grande diversité. Bois et forêts, rivières et ruisseaux, vallées, plaines et sommets montagneux : toutes les zones géographiques sont peuplées de noms d'animaux. Plus surprenante est la diversité des espèces représentées : mammifères et oiseaux bien sûr, mais également batraciens, reptiles, insectes, poissons de rivière et d'étang, etc. L'importance de cette "faune toponymique" montre à quel point les animaux ont joué un rôle central dans la vie quotidienne des populations qui nous ont précédés. Au-delà de leur fonction économique (élevage, force de travail, alimentation, fourrures, etc.), on constate qu'ils ont profondément nourri l'imaginaire des hommes. D'ailleurs, les animaux ont littéralement envahi le domaine des représentations, des images parlantes ou symboliques que sont les enseignes d'auberges (Le Chat-qui-Pêche, La Truie-qui-File) et les blasons des villes (Chaourse, Hérisson, Loches). Investis de vertus positives ou négatives, porteurs de significations plus ou moins contradictoires, les animaux réels, exotiques ou fantastiques sont également présents dans les légendes et les mythes fondateurs de nombreux villages. C'est à une démarche originale que nous convie l'auteur de ce livre : une contribution à l'étude des relations que les hommes ont entretenues avec le règne animal, sous l'angle de la toponymie.